Les Suisses cartonnent en Ligue des Champions

FootballSix des sept Helvètes engagés mardi ont connu la victoire. Seuls Benaglio et Monaco font grise mine. Match fou à Liverpool.

Eren Derdiyok est entré dans l'histoire du football suisse mardi soir.

Eren Derdiyok est entré dans l'histoire du football suisse mardi soir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Paris Saint-Germain a chuté à Liverpool (3-2) après un but dans les arrêts de jeu de Roberto Firmino, mardi dès la 1re journée de Ligue des champions qui a vu six des sept Suisses engagés s'imposer.

Benaglio battu

En fait, seul Diego Benaglio, le gardien de l'AS Monaco, a connu la défaite. Les Monégasques se sont inclinés 1-2 à domicile face à l'Atlético Madrid d'Antoine Griezmann. Diego Costa (32e) et José Maria Gimenez (45e+1) ont lancé les Colchoneros, malgré les turbulences provoquées par l'ouverture du score des joueurs de la Principauté par Samuel Grandsir (18e).

Dortmund assure l'essentiel

Comme les Madrilènes, le Borussia Dortmund de Roman Bürki et de Manuel Akanji s'est imposé à Bruges (1-0) pour dessiner une première hiérarchie dans la poule A. Longtemps sans idées, les Allemands ont bénéficié d'un peu de chance: un dégagement contré par Christian Pulisic qui a lobé le gardien Karlo Letica, surpris, pour retomber dans les filets (85e).

Le PSG «rappelé à l'ordre»

Paris veut remporter la Ligue des Champions. Liverpool lui a rappelé que la concurrence sera, cette année encore, féroce, en se montrant impitoyable. Les finalistes sortants ont logiquement dominé les Parisiens de Neymar, qui concèdent leur première défaite de la saison après «seulement» un mois et demi de compétition - contre quatre mois lors de l'exercice précédent.

Paris, un temps mené 2 à 0, a cru prendre un point presque inespéré après le but de Kylian Mbappé (84e) mais Roberto Firmino s'est chargé de les faire redescendre sur terre, d'une magnifique frappe dans le temps additionnel (90e+2). Le PSG est déjà dans l'obligation de gagner dans deux semaines face à l'Etoile Rouge de Belgrade, qui a montré contre Naples (0-0) qu'il était plus qu'un faire-valoir.

Derdiyok dans l'histoire

A Istanbul, Galatasaray a pris les commandes de l'homogène groupe D en battant sans trembler le Lokomotiv Moscou (3-0). Eren Derdiyok a contribué à ce succès turc en inscrivant le deuxième but à la 67e minute. Il est entré dans l'histoire du football suisse en devenant le premier Helvète à marquer un but en Ligue des Champions avec trois équipes de trois pays différents (Leverkusen, Bâle et désormais Galatasaray).

Embolo en exergue

Le FC Porto a pour sa part pris un point à Schalke 04 (1-1) après avoir frôlé la catastrophe: Alex Telles a raté un penalty (13e), puis le Bâlois Breel Embolo a mis les Allemands sur orbite (64e), avant qu'Otavio ne sauve les "Dragoes" (75e sur pénalty.). Avant-dernier de Bundesliga, le club de Gelsenkirchen n'a toujours pas gagné cette saison. (AFP/B.CR./nxp)

Créé: 18.09.2018, 23h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Tintin a 90 ans
Plus...