L'Inter Milan résiste à Naples

Italie/9e journéeStatu quo en Serie A: les milanais ont obtenu un 0-0 dans une rencontre où ils n'ont pas fait que se défendre face aux leaders.

Le leader Naples reste leader et l'Inter restera deuxième, avec deux points de retard, quels que soient les résultats des matches de dimanche. (Image - samedi 21 octobre 2017)

Le leader Naples reste leader et l'Inter restera deuxième, avec deux points de retard, quels que soient les résultats des matches de dimanche. (Image - samedi 21 octobre 2017)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Naples a enfin trouvé à qui parler: à la 9e journée de Serie A, les leaders du championnat ont été tenus en échec 0-0 samedi à domicile par leurs dauphins de l'Inter Milan et ont ainsi abandonné leurs premiers points cette saison.

C'est donc le statu quo en Serie A. Le leader reste leader et l'Inter restera deuxième, avec deux points de retard, quels que soient les résultats des matches de dimanche. Mais il y a tout de même un enseignement à tirer de ce duel au sommet disputé devant près de 50'000 spectateurs au Stade San Paolo: l'Inter est bien candidate au titre, dès cette saison.

Face à l'équipe de Maurizio Sarri et à son jeu collectif léché, les Milanais ont en effet fait mieux que se défendre, même si leurs meilleurs joueurs ont sans doute été le gardien Handanovic et le défenseur central Skriniar.

Au cours d'une première période intense, Naples a ainsi eu plus de possession, plus de maîtrise et plus d'inspiration dans le jeu, mais pas plus d'occasions. Car si Handanovic s'est illustré d'un double arrêt devant Callejon puis Mertens après un débordement de Hysaj (20e), Reina a dû lui aussi s'employer pour sortir les frappes cadrées d'Icardi (39e) puis de Borja Valero (42e).

Encore Handanovic

La partie est restée très rythmée pendant le premier quart d'heure de la deuxième période, avec un sauvetage sur sa ligne d'Albiol après une incursion de Vecino (48e) ou un tir de Hamsik de peu à côté (55e).

La cadence a ensuite un peu baissé et Naples, fatigué après avoir affronté Manchester City mardi en Ligue des Champions, a eu une période difficile face à des Milanais plus frais.

Les deux dernières grosses occasions du match sont pourtant revenues aux locaux, avec une belle volée lointaine de Zielinski (84e) et une reprise de près de Mertens (90e), obligeant à chaque fois Handanovic à un nouvel exploit.

Dans la course

Naples a donc un peu ralenti et la Juventus Turin et les autres candidats au titre ou à la Ligue des Champions ne peuvent pas laisser passer cette occasion dimanche.

Les Turinois (3e) peuvent ainsi revenir à un point de l'Inter et trois de Naples s'ils battent l'Udinese en déplacement. Le constat est identique pour la Lazio Rome (4e), qui recevra Cagliari.

L'AS Rome (6e) sera de son côté en déplacement à Turin pour affronter le Torino. Les Romains peuvent récupérer la 5e place s'ils s'imposent. En attendant, elle est occupée par la Sampdoria Gênes, qui a démoli Crotone samedi (5-0). (afp/nxp)

Créé: 21.10.2017, 23h28

Articles en relation

Kololli va rester fidèle au Lausanne-Sport

Foot - Super League Titulaire indiscutable pour Fabio Celestini, le milieu de terrain a prolongé son contrat jusqu'en 2021. Plus...

Dortmund envoie un signal fort à Roman Bürki

Foot - Bundesliga Malgré les critiques dont il est la cible, le gardien international suisse a prolongé jusqu'en 2021 son contrat avec le Borussia. Plus...

Blatter invité par son «vieil ami» Poutine

Foot - Mondial 2018 Dans un entretien bien huilé, l'ex-président déchu de la FIFA annonce qu'il se rendra à la prochaine Coupe du monde. Plus...

Et si l’entraîneur de foot avait été un prêtre?

La chronique du médiateur Plus...

Neuf cents supporters suisses à Belfast

Foot - Mondial 2018 Les 900 billets pour le match aller du barrage Irlande du Nord - Suisse sont partis en 90 minutes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...