Et si Pogba avait sauvé la tête du «Mou»

FootballLe coach portugais aurait demandé conseil au Français à la mi-temps du dernier Manchester United - Newcastle.

José Mourinho jubile à sa façon après l'incroyable victoire arrachée par son équipe samedi.

José Mourinho jubile à sa façon après l'incroyable victoire arrachée par son équipe samedi. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi, l’incroyable retournement de situation qu’a réussi Manchester United contre Newcastle – menés 2-0, les Red Devils l’ont emporté 3-2 dans les derniers instants de la partie – a probablement sauvé la tête de José Mourinho. Et, provisoirement peut-être, cet épilogue inattendu a aussi permis aux dirigeants mancuniens d’économiser, selon le «Daily Mirror», les 33 millions d’euros qu’ils doivent verser au coach portugais en cas de licenciement.

Une révolte qui, selon le «Sun», a commencé dans le vestiaire, durant la mi-temps. Et, aussi étrange que cela puisse paraître quand on connaît les relations plus qu’orageuses qu’entretiennent les deux hommes, ce sursaut serait né d’une question, pendant ce quart d’heure de pause, de José Mourinho à Paul Pogba sur les changements tactiques qu’il apporterait pour améliorer le rendement de son équipe. «Mets-moi en position plus avancée et fais entrer Marouane Fellaini!» lui aurait lancé le champion du monde français. Une option aussitôt validée par José Mourinho.

«Pendant la pause, a ensuite expliqué le Portugais, avec mes joueurs nous avons parlé deux minutes à cœur ouvert sur les éventuelles corrections tactiques à apporter. Pendant les huit minutes restantes, nous avons discuté de ce que je jugeais utile pour qu’ils puissent attaquer la 2e mi-temps l’esprit libéré. Nous avons pris beaucoup de risques mais ça a payé.»

Une victoire qui permettra donc à Mourinho de prolonger sa troisième saison à Old Trafford. Mais elle ne lui offre pas encore l’assurance de terminer cet exercice. Et encore moins de valider l’option pour une saison supplémentaire dont il dispose dans son contrat. «Je suis victime d’une chasse à l’homme comme on en a jamais vu par le passé, soufflait José Mourinho, samedi soir. Comme me l’a glissé un ami ce matin, s’il pleut à Londres demain (dimanche) les médias diront que c’est de ta faute.» (nxp)

Créé: 08.10.2018, 17h28

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...