Bel exploit des Grenat qui s’offrent les championnes

FootballLes Genevoises s’imposent pour la première fois contre le FC Zurich féminin

La joie des Servettiennes qui ont enfin réussi à battre les Zurichoises.

La joie des Servettiennes qui ont enfin réussi à battre les Zurichoises. Image: PIERRE MAILLARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tout vient à point pour qui sait attendre. L’adage s’est encore une fois vérifié, ce samedi à Balexert, où les joueuses du Servette FC Chênois Féminin ont réussi l’exploit, devant 450 spectateurs, de s’imposer 3 à 2 contre Zurich. C’est la première fois, en effet, qu’elles faisaient trembler les filets du FCZ et tomber les championnes de Suisse en titre. «Je crois bien que depuis 2016, cela doit être leur quatrième défaite seulement», sourit la capitaine, Maeva Sarrasin, auteure d’un doublé ce samedi, dont un penalty juste avant la pause.

L’attaquante est surtout heureuse, comme ses copines, de cette grosse performance contre cet «ogre». Il va sans dire que Caroline Abbé, qui évoluait dans le club de la Limmat l’an passé, savait comment s’y prendre pour gagner. «Elle nous a un peu dirigées vers la victoire en insistant surtout sur un point: être bien présentes dans les duels», poursuit Maeva Sarrasin. La capitaine est consciente aussi qu’en face, le FCZ d’Ivan Dal Santo, engagé en Ligue des champions, avait ménagé quelques-unes de ses joueuses.

Reste que les visiteuses avaient tout de même fière allure sur le terrain lorsqu’elles ont ouvert le score à la 26e par Barla Deplazes, avant que les Grenat ne renversent la vapeur via Marianne Di Pasquale (34e) et le doublé de la capitaine (39e et 55e). Il a fallu aussi de beaux arrêts de Gaëlle Thalmann dans la cage et un gros match des défenseuses pour préserver ce beau succès après la réussite de Fabienne Humm (73e).

De précieux renforts

«À part celles de notre gardienne et de Caroline Abbé, les arrivées de six autres renforts nous amènent de la qualité pour entourer nos jeunes», se réjouit Maeva Sarrasin, qui a énormément de plaisir à jouer chaque week-end. «Notre objectif est de viser une place parmi les trois premiers. Après, si on peut être un peu plus haut, tant mieux. À nous de travailler dur, le championnat est encore long.» Après un petit retard à l’allumage et une défaite à Berne contre YB, les Genevoises ont aligné de belles prestations face à Lugano, Lucerne et Zurich, ce qui les place au 2e rang, à un point des Bâloises.

Les protégées d’Eric Sévérac joueront en Coupe de Suisse le week-end prochain à Courgevaux (1re ligue) avant d’enchaîner avec un deuxième déplacement. Ce sera à… Zurich, mais pour y affronter Grasshopper, cette fois-ci. Pour la petite histoire, les Sauterelles n’ont pas encore engrangé un seul point cette saison.

Créé: 15.09.2019, 18h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...