Ballon d'or: puissance cinq pour Cristiano Ronaldo

FootballLe Portugais devrait enlever ce jeudi la sphère dorée pour la cinquième fois et égaler ainsi Lionel Messi. Sauf incroyable retournement de situation...

Cristiano Ronaldo pose avec ses quatre Ballons d'or. Le cinquième devrait très vite arriver...

Cristiano Ronaldo pose avec ses quatre Ballons d'or. Le cinquième devrait très vite arriver... Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis cet été, on imagine que c’est déjà fait, bouclé et verrouillé. Que oui, Cristiano Ronaldo – auteur d’une très belle première partie d’année – remportera ce jeudi son cinquième Ballon d’or et égalera ainsi l’autre extraterrestre du football mondial, Lionel Messi, seul joueur à avoir empilé autant de fois le trophée dans son salon.

Même si rien n’a filtré et que l’on ne saura officiellement qu’en soirée si le Portugais – lauréat en 2008, 2013, 2014 et 2016 – conserve son trophée, sa nomination semble acquise. «Je suis confiant pour ce qui est de le remporter et je sais ce que cela représenterait», disait-il à la mi-novembre dans L’Equipe . Le fait que l’interview alors publiée dans le quotidien sportif français ait été réalisée par un journaliste de France Football, le média créateur et organisateur du Ballon d’or, laisse effectivement peu de place à l’incertitude. Le vainqueur de l’Euro 2016 a un pied et quatre orteils sur la sphère dorée.

Au vrai, c’est davantage ce qui se passe derrière «CR7» – «CR5» pour le coup – qui semble intéresser le grand public. Si Messi, qui s’est bien repris après une période creuse, apparaît armé pour être le dauphin du joueur du Real Madrid, qui donc complétera le podium, un an après la 3e place d’Antoine Griezmann?

Les rumeurs vont bon train et d’aucuns verraient bien Neymar (PSG) y grimper à nouveau, mais un transfert à prix d’or – 222 millions d’euros – ne garantit pas une «médaille de bronze». Le Brésilien, qui avait eu cet honneur en 2015, est désormais menacé par Gigi Buffon, Robert Lewandowski, Luis Suarez, Sergio Ramos, tout comme par deux de ses camarades parisiens: Edinson Cavani (Uruguay) et Kylian Mbappé.

Le petit phénomène du foot français pourrait d’ailleurs être le deuxième plus jeune joueur à figurer dans le Top 5 du Ballon d’or après Michael Owen en 1998, année de… sa naissance. Une époque où Cristiano Ronaldo travaillait déjà pour cette quête. (TDG)

Créé: 06.12.2017, 19h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Russiagate: y a-il eu collusion entre Trump et Poutine?
Plus...