Onex peut plier l'affaire dimanche face à Vernier

Football genevoisLes Onésiens, vainqueurs 1-3 sur le terrain de City ce week-end, peuvent valider leur maintien en 2e ligue lors de la prochaine journée. De quoi réjouir leur capitaine Daniel Nieto.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le FC Onex a pris trois points très importants sur la route du maintien, dimanche sur le terrain du FC City. Les Onésiens se sont imposés 1-3 grâce à des buts de John Bran et Blerim Seljmani et à un autogoal. Les voici désormais quatre points au dessus de la barre à trois matches de la fin.

«Ce succès est mérité sur l’ensemble du match, on a fait ce qu’on n’a pas fait dans les autres rencontres: être réalistes dans les deux seize mètres et du coup ça rapporte trois points», a estimé le gardien Daniel Nieto.

Le jeune attaquant John Bran a ouvert le score, mais aussi «croqué pas mal» devant le but de City. «Pour sa défense, il a joué hier 75 minutes avec les juniors A. Il nous aide beaucoup, il apporte beaucoup à l'équipe», a souri son capitaine, très content de ce que montre le jeune avec la I.

La suite? La réception de Vernier (11e et premier relégable) dimanche prochain, à 10h, avant deux déplacements compliqués à Versoix (2e) et Perly-Certoux (5e). Autant dire qu'il serait bon pour Onex de plier l'affaire dès dimanche prochain. «Si on fait ce qu’il faut à Vernier, c’est-à-dire gagner ou en tout cas ne pas perdre dans un premier temps, ce sera quasi fait», a ainsi appuyé Daniel Nieto.

Le plan-fixe du match sur football.ch

Créé: 06.05.2019, 14h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.