Passer au contenu principal

«Finir la saison 2020 en 2021? Pour nous, ce n’est pas tabou»

Président de la Fédération internationale, dont le siège est à Mies, Jorge Viegas reste optimiste face à la crise du coronavirus.

La saison des GP de vitesse a commencé le week-end dernier à Doha, mais sans la catégorie reine. Et les trois prochains rendez-vous (GP de Thaïlande, des Amériques et d’Argentine) ont été reportés en automne. Il n’y a donc plus de courses prévues avant le GP d’Espagne, en principe le 3 mai.
La saison des GP de vitesse a commencé le week-end dernier à Doha, mais sans la catégorie reine. Et les trois prochains rendez-vous (GP de Thaïlande, des Amériques et d’Argentine) ont été reportés en automne. Il n’y a donc plus de courses prévues avant le GP d’Espagne, en principe le 3 mai.
Keystone

À chaque jour ses nouveaux renvois. À chaque heure ses nouvelles questions. Comment vit-on une crise comme celle du coronavirus lorsqu’on est président d’une fédération sportive internationale? Est-on libre de ses choix? À quelles conséquences s’attendre? Économiste de 63 ans, président de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) depuis 2018, Jorge Viegas évoque aussi les soucis de dopage dans une interview exclusive qu’il nous a accordée au Qatar, le week-end dernier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.