Étoile Carouge mérite un gros coup de chapeau

Coupe de SuisseLes Genevois, avec un gardien héroïque, ont tenté crânement leur chance, mais à la fin c’est Young Boys qui a gagné.

Sur un tir de Jean-Pierre Nsame (au fond au centre), Ngamaleu (à gauche) a pu tromper le gardien carougeois Damien Chappot.

Sur un tir de Jean-Pierre Nsame (au fond au centre), Ngamaleu (à gauche) a pu tromper le gardien carougeois Damien Chappot. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans les montagnes russes de ses souvenirs d’enfance, il a toujours hésité entre descendre ou remonter. Dans les deux sens, l’estomac avait du mal à aller plus vite que le manège. Mais Damien Chappot, 20 ans, avoue que cette fois-ci il a eu la boule au ventre. Il a eu beaucoup de moutons à compter et du mal à fermer l’œil la nuit qui a précédé ce match de Coupe de Suisse.

Le jeune portier d’Étoile Carouge a appris jeudi soir que c’était lui qui aurait l’honneur de se mettre dans la cage pour affronter Jean-Pierre Nsame et toutes les stars de Young Boys. Quand il est enfin tombé dans les bras de Morphée, aux alentours de 4 heures du matin, il était porté en triomphe, ovationné par tout le stade. Le gardien genevois, auteur d’un match héroïque, n’a pas été loin de franchir le mur du songe. Comme dans son rêve, il a tout arrêté ou presque. S’il a dû finalement tirer sa révérence, c’est à la 68e minute, après que Ngamaleu ne dévie, du genou, un tir de Jean-Pierre Nsame.

«Il s’en est fallu de rien, en effet, peut-être d’un but hors-jeu, pour que YB fasse la différence, soupirait le jeune gardien, aux anges au milieu des enfants, au terme de la partie. Mais bon, il faut bien admettre que YB était au-dessus. Nous, on a su lutter avec nos armes et on ne peut pas s’en vouloir. On a tous été costauds, solide en défense, bravo à tout le monde», répétait inlassablement ce portier si heureux d’avoir vécu ce «moment fabuleux», d’avoir touché la peau de l’ours.

L’arbitre n’a pas sifflé

Si, à force de courir après, les Bernois ont fini par rattraper le bonheur, s’ils ont souvent buté devant cet incroyable Damien Chappot, ils ont également connu quelques frayeurs avant de gagner cette nouvelle étoile en Coupe. Que serait-il en effet advenu si l’arbitre, M. Dudic, avait accordé un penalty aux Carougeois à la 41e, lorsque Lustenberger a poussé Ladkar Boussaha dans la surface de réparation? On ne le saura jamais, mais il n’est pas impossible que cela eut changé la trame de la rencontre. «Si la scène s’était déroulée de l’autre côté, je ne suis pas certain qu’il aurait laissé jouer», pestait d’ailleurs, à juste titre, Jean-Michel Aeby. Le coach était toutefois fier de ses hommes, qui ont appliqué à la lettre son plan de jeu, lequel a longtemps contrarié le double champion de Suisse. «On a tenu tête à la meilleure équipe du pays, je ne peux pas reprocher quoi que ce soit à mes joueurs. Mon gardien aurait peut-être mérité mieux…» C’était aussi l’avis de Matias Vitkieviez, qui a su, lui aussi, relever le col devant cette montagne bernoise, son ancienne formation.

«On peut être fiers»

«On n’a vraiment pas été ridicules. Cela s’est joué sur des détails, regrettait l’ex-Servettien. Mais on peut être fiers de notre état d’esprit. On a peu touché de ballons, on le savait, mais on a été solides derrière avec un Damien Chappot qui a fait un supermatch, mais on connaissait ses qualités, on savait ce qu’il était capable de faire. Dommage finalement que l’arbitre n’ait pas vu ce penalty à la 41e minute…»

On ne refait pas l’histoire. Alors que YB va poursuivre sa chasse aux titres, la bande à Aeby va devoir se reconcentrer sur le championnat de Promotion League. Pendant que les Bernois se mesureront à une autre étoile, celle rouge de Belgrade, les Genevois se déplaceront mercredi prochain à Bavois.

Dans les montagnes russes des émotions, Chappot et ses copains vont devoir redescendre avant de remonter…


Nsame a fait plaisir aux jeunes fans

Il était de retour à Genève, là où il s’est fait connaître avec Servette. «J’ai passé passablement de temps ici où je viens de temps en temps revoir mon «padre»…» L’ex-meilleur buteur grenat parle de son pote, Matias Vitkieviez, alors que ses fans lui réclament des autographes et des selfies. «C’est aussi ça la magie de la Coupe, avec tous ces jeunes autour de nous. C’est bien d’être disponible pour eux, on a eu leur âge…» Jean-Pierre Nsame est conscient que lui et son équipe ont «péché dans pas mal de choses», que «c’était compliqué» et que le champion doit continuer de travailler pour améliorer le dernier geste, tout en saluant le gros match de Damien Chappot. «Je ne sais pas s’il a joué le match de sa vie mais ce que je peux vous assurer c’est que c’est un bon gardien qui a réussi un bel arrêt sur ma tête. J’espère que lui et Carouge vont continuer ainsi.» Et Nsame de promettre de répondre présent «dans un match tout aussi important» mercredi contre l’Étoile Rouge de Belgrade… C.MA.

Créé: 17.08.2019, 09h27

Étoile Carouge - Young Boys 0-1 (0-0)

Stade de la Fontenette, 1513 spectateurs.
Arbitre: M. Dudic.
But: 68e Ngamaleu 0-1.
Étoile Carouge: Chappot; Ombala, Dia, Sarr, Vanzo;
Gomis (58e Mettler); Vitkieviez, Chappuis, Fernandez (78e Sujicic), Tréand; Boussaha (63e Correia).
Young Boys: Von Ballmoos; Lutomba, Lustenberger, Zesiger, Garcia (60e Janko); Ngamaleu, Aebischer, Gaudino, Spelmann (18e Fassnacht, 90e Petignat); Assalé, Nsame.
Notes: Étoile Carouge sans Mvele, Esteban (convalescents). Young Boys sans Hoarau, Sulejmani, Lauper, Camara (blessés) ni Sierro (suspendu).
Avertissements: 27e Dia, 31e Lustenberger, 81e Ombala, 88e Vanzo, 92e Sarr.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...