Passer au contenu principal

Eric Martinsson perpétue la tradition nordique

Le défenseur suédois a débarqué au bout du Léman et a immédiatement dû s’adapter au jeu des Grenat, en sous-effectif.

Eric Martinsson, la nouvelle recrue de Ge/Servette.
Eric Martinsson, la nouvelle recrue de Ge/Servette.
ERIC LAFARGUE

De la fenêtre de sa chambre, Eric Martinsson voit le lac. Et pour cause, puisqu’il loge dans un des meilleurs hôtels de la ville. Un endroit qui a vu le défilé des joueurs lorsqu’il fallait se séparer de Chris McSorley. C’était au printemps 2017. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous le pont de la Coulouvrenière. «J’ai entendu cette histoire, remarque-t-il. Mais pour être franc avec vous, je ne m’y suis pas trop intéressé.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.