Passer au contenu principal

Dix pépinières qui forment les champions de demain

Financé par le Canton et pionnier en Suisse, ce programme de soutien aux jeunes sportifs d’élite porte ses fruits. Il est un gage d’avenir et de succès. Décryptage.

Cassandre Renaud

Joueuse de Genève Volley, Johanna Remy a 18 ans et elle tient le haut du filet en LNA. Une ascension fulgurante pour cette attaquante centrale prometteuse, membre de l’Académie genevoise de volleyball. La collégienne fait partie des quelque 500 jeunes sportifs d’élite qui figurent dans l’un des dix centres cantonaux de la relève. Johanna n’est pas dupe. Elle sait qu’elle doit son actuelle place de titulaire à l’indisponibilité de l’Américaine Liesl Engelbrecht. Pour autant, sa progression ne tient pas du fantasme ou du hasard. «Il y a deux ans, en doublant mes heures d’entraînement, j’ai franchi un cap, c’est flagrant. Le travail spécifique accompli à l’académie est de qualité. On est aux petits oignons avec nous. Il arrive parfois que les membres du staff technique soient plus nombreux que nous lors d’un entraînement», confie-t-elle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.