Passer au contenu principal

Deux types en or décrochent le Saladier d’argent

La Suisse s’est adjugé dimanche la première Coupe Davis de son histoire. Roger Federer et Stan Wawrinka ont signé la plus grande performance de l’histoire du sport helvétique.

Les Suisses ont fêté leur victoire en Coupe Davis avec leurs supporters au stade Pierre Mauroy dimanche soir (23 novembre)
Les Suisses ont fêté leur victoire en Coupe Davis avec leurs supporters au stade Pierre Mauroy dimanche soir (23 novembre)
Keystone
Les Suisses ont fêté leur victoire en Coupe Davis avec leurs supporters au stade Pierre Mauroy dimanche soir (23 novembre)
Les Suisses ont fêté leur victoire en Coupe Davis avec leurs supporters au stade Pierre Mauroy dimanche soir (23 novembre)
Keystone
Stan Wawrinka est arrivé à Lille lundi 17 novembre. Direction l'entraînement.
Stan Wawrinka est arrivé à Lille lundi 17 novembre. Direction l'entraînement.
Keystone
1 / 63

Les mots et les adjectifs se bousculent, mais après un tel exploit, comment choisir les bons? «Enorme», «Fabuleux», «Géant», «Monstrueux»; tout cela n’est certainement pas suffisant pour conter l’histoire d’une équipe de Suisse qui a signé une performance stratosphérique, un «truc de fou» en allant chercher la première Coupe Davis de son histoire ce week-end sur sol français. Qu’y a-t-il en effet de plus fort, de plus beau que de s’offrir un Saladier d’argent sur une terre qui, au fil des années, en a conquis neuf? Quoi de mieux que de décrocher le Graal dans un pays qui a écrit une partie de sa légende à travers cette compétition?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.