Passer au contenu principal

Daniel Yule offre un triomphe à la Suisse à Adelboden

Le Valaisan s’est imposé en patron dans l’Oberland bernois, pour devenir le plus prolifique slalomeur suisse de l’histoire.

Quatre jours après sa victoire à Madonna, Daniel Yule est à nouveau fêté par ses équipiers et son staff.
Quatre jours après sa victoire à Madonna, Daniel Yule est à nouveau fêté par ses équipiers et son staff.
EPA

À Adelboden, le dimanche, c’est d’habitude un poil plus tranquille que la veille. La monstre ambiance est le privilège du géant programmé samedi, mythe éthylique de la Coupe du monde. Les slalomeurs suisses ont cette année choisi de tordre le cou à la tradition: ce sont eux qui ont fait péter le champagne au pied du Chuenisbärgli. Daniel Yule a triomphé pour délivrer une foule assoiffée d’émotions – quatre skieurs helvétiques dans le top 5 après la première manche, de quoi attiser les plus folles espérances. Elles auront été comblées par le sang-froid du Valaisan, comme imperméable aux affres de la pression, lui qui s’élançait en dernier après avoir signé le meilleur temps sur le tracé initial. Emporté par la marée rouge, même Ueli Maurer exultait démonstrativement, des ressorts montés sous les semelles de ses bottes à neige.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.