Passer au contenu principal

Entre Cologna et le podium, il y avait un petit monde

Le Grison, 7e du 50 km des Mondiaux, est obligé de l’admettre: Norvégiens et Russes sont trop forts.

Dario Cologna n’a pas été en mesure de rivaliser avec les Vikings dans l’emballage final.
Dario Cologna n’a pas été en mesure de rivaliser avec les Vikings dans l’emballage final.
Keystone

La pointe d’un ski norvégien qui s’arrache sur la ligne d’arrivée pour devancer la pointe d’un autre ski norvégien. L’image finale résume parfaitement ces Mondiaux de Seefeld, tout du moins rayon fond (onze titres sur douze possibles pour les Vikings). Dimanche, Sjur Roethe a fini un centième devant Martin Johnsrud Sundby et a pris la médaille de bronze du 50 km libre. L’or, c’est leur compatriote Hans Christer Holund qui l’avait mis au chaud, irrésistible, en solo dès le km 22 – le Russe Alexander Bolshunov, parti en contre trop tard (km 38), s’est contenté de l’argent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.