La caverne d’Ali Baba de Louis Nicollin

L'histoire du jourLe président du club de foot de Montpellier Hérault possède une collection de 7000 à 8000 maillots portés par des sportifs.

Louis Nicollin possède la plus grande collection privée de maillots et d’objets sportifs en Europe.

Louis Nicollin possède la plus grande collection privée de maillots et d’objets sportifs en Europe. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il est généralement connu pour sa légendaire gouaille et son franc-parler. Louis Nicollin, indéboulonnable président du club de foot de Montpellier Hérault, avait notamment affirmé préférer un coach comme Courbis à un Ancelotti. «Les grands entraîneurs sont ceux qui gagnent des titres avec des demi-bons. Avec Courbis, on est montés en Ligue 1 avec des demi-mongoliens», avait-il notamment déclaré.

Ce que l’on sait moins sur ce personnage truculent du football, c’est qu’il est actionnaire principal du troisième groupe national de traitement des déchets. L’entrepreneur Nicollin figure d’ailleurs au 386e rang des plus grosses fortunes françaises avec un capital estimé à 140 millions d’euros. Ces moyens importants lui ont permis de racheter le Paris Basket Racing et le Paris Handball. Il est propriétaire d’un élevage de taureaux de Camargue et même une discothèque.

Mais le plus grand trésor de «Loulou» Nicollin est sans conteste son incroyable musée du sport. Il s’agit, selon La voix du Nord, de la plus grande collection privée de maillots et d’objets sportifs en Europe. Une caverne d’Ali Baba qui occupe cinq personnes à plein-temps et qui se déploie dans six bâtiments et sur une surface de 3300 m2.

Les objets? 7000 à 8000 maillots. Il y a même celui porté par Zidane en finale de la Coupe du monde 2006, maculé de sang, suite au fameux coup de boule. Nicollin possède d’autres reliques comme un maillot de Pelé datant du Mondial 1970. Ou celui de Michael Jordan, payé 30 000 euros, et celui de Tony Parker. Le Français avait quitté Paris Basket Racing en 2001 pour San Antonio. «On a touché 20'000 euros, un pourboire», regrette l’entrepreneur de 72 ans qui souhaite faire de son musée une fondation. A quel moment? «Quand je vais caner et à mon avis, ça ne va pas tarder.» Vous avez dit franc parler?

(TDG)

Créé: 17.09.2015, 17h17

Articles en relation

Des Jeux olympiques à la prostitution de luxe

Histoire du jour Ancienne championne d'athlétisme, Suzy Hamilton est devenue escort girl. L'Américaine raconte son histoire dans un livre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...