Depuis son balcon, Tibert Pont fait danser le quartier des Genêts

Football/MusiqueL’ancien capitaine servettien, DJ à ses heures perdues, se produit chaque soir pour ses voisins.

Tibert Pont sort tous les soirs ses platines sur son balcon et met l’ambiance dans son quartier.

Tibert Pont sort tous les soirs ses platines sur son balcon et met l’ambiance dans son quartier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’en est devenu un rituel. À 21heures, chaque soir, le quartier des Genêts applaudit chaleureusement le personnel médical et tous ceux qui sont au front au quotidien. Et puis les gens restent au balcon et guettent les premières notes d’un «Cé qu’è lainô» craché par les enceintes d’un voisin particulier. Dans le monde de la nuit, on l’appelle Kaiotib. Le pseudo est encore méconnu. Dans le foot genevois, en revanche, son prénom suffit à l’identifier: Tibert. Nul besoin de préciser qu’on parle là du fils de Michel Pont.

À 36ans, l’ancien capitaine du Servette FC a mis le foot entre parenthèses, après une dernière saison à Étoile Carouge. Aujourd’hui, pour le voir performer, il faut se pointer dans quelques clubs de nuit du canton. Le «Village du Soir», forcément, dont il est l’un des actionnaires avec, entre autres, Matias Vitkieviez. Aux «Caves des Vollandes» aussi. Sauf que tout cela, c’est quand le monde tourne normalement. Alors pour compenser le manque, Tibert Pont déploie tous les soirs son matériel professionnel sur son balcon et se met derrière les platines pour des sessions d’un petit quart d’heure.

«Comme tout le monde, j’ai vu ce qui se faisait en Italie et j’ai trouvé ça super, lance-t-il. L’idée, c’est de mettre un peu de musique pour les voisins du quartier, après les applaudissements qui sont un vrai soutien pour le personnel hospitalier et tous ceux qui continuent à travailler pour subvenir à nos besoins.» Sur les réseaux sociaux, il se filme en direct. Les anciens copains de foot réagissent, Anthony Sauthier plaide pour du Cabrel, Benjamin Besnard se fait juge des choix musicaux. Depuis une semaine, le moment est devenu un rendez-vous. Et pour les voisins? «J’ai reçu beaucoup de messages positifs, se félicite le DJ. Des gens dansent sur leur balcon, applaudissent à la fin. Cela apporte un peu de joie et de gaîté dans cette période. Maintenant, je réfléchis même à la playlist pendant la journée.»

DJ depuis quinze ans

S’il a attendu la fin de sa carrière pour se dévoiler, le milieu travailleur d’antan n’est pas un novice. «J’ai toujours eu une grande passion pour la musique et je mixe depuis que j’ai 20ans, dévoile l’ancien numéro6. Quand je jouais, je ne le faisais qu’à la maison, même si j’avais déjà eu des propositions. Sébastien Courage voulait déjà que je mixe à l’époque où il s’occupait du Moa Club. Mais j’ai toujours refusé. Maintenant que j’ai fini ma carrière, je me le permets. J’adore ça. C’est beaucoup de fun, de partage, de joie: un vrai moment humain.» Sans fanfaronner pour autant. Comme sur le terrain, Tibert Pont donne tout, avec ses qualités. «Je ne suis vraiment pas le meilleur, je fais des trucs assez simples, admet-il. J’ai commencé par regarder des tutoriels sur internet et maintenant je fais selon ce que j’ai appris. Après, c’est plus ce que tu dégages derrière les platines qui compte, la capacité à sentir le pouls des gens.»

Y a-t-il un style Kaiotib? «Avant, je faisais beaucoup de compilations de house. C’était mon style. Mais j’ai toujours aimé de tout et maintenant je joue de tout. J’adore la musique latino, étant donné que j’ai fait beaucoup de voyages en Amérique latine avec mon pote Mati (Vitkieviez). Il m’a fait découvrir la cumbia, ça m’a suivi.» Le monde de la nuit, Tibert Pont ne le pratique pas que derrière les platines. Il est désormais directeur général du «Village du Soir». «J’avais envie de couper un peu avec le foot, de voir autre chose. Je prends beaucoup de plaisir dans l’événementiel. Même si, en ce moment, la branche est très impactée, comme tout le monde. Alors, on s’occupe comme on peut.» Les Genêts en profitent bien.

Créé: 22.03.2020, 20h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...