Meuwly: «Mancini perd en crédibilité»

AthlétismeAncien coach du sprinter, Laurent Meuwly s'exprime sur sa suspension.

Pour Laurent Meuwly: «lorsque tu décides de porter le maillot de la Suisse, tu ne peux pas te permettre n’importe quoi».

Pour Laurent Meuwly: «lorsque tu décides de porter le maillot de la Suisse, tu ne peux pas te permettre n’importe quoi». Image: JEAN-GUY PYTHON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Laurent Meuwly, que vous inspire ce nouveau dérapage de Pascal Mancini?

Je n’ai pas trop de sentiment. Dans ce genre de situation, je ne regarde que le côté rationnel. Quand tu as été averti une fois, que tu as signé des engagements et que tu ne les tiens pas, tu t’exposes forcément à des sanctions. Après, tu peux accuser tout le système que tu veux, c’est tout de même ta signature qui se trouve en bas du document. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Après on peut entrer dans tous les débats que vous voulez. Je comprends qu’il veuille avoir la liberté de dire ce qu’il pense mais à ce moment là il aurait dû aller au bout de ses actes et refuser de signer un document qui le contraignait.

Quand vous gérez un groupe, comme c’est votre cas avec les filles du relais, ce comportement est difficilement compréhensif...

Effectivement, cette problématique a été soulevée par un article dans «Le Blick». Je ne suis pas certain d’ailleurs qu’avant la parution de cette histoire dans le journal zurichois, quelqu’un, que ce soit un lecteur romand, alémanique ou un athlète, avait ressenti un malaise avec Pascal Mancini. C’est un bon gars Pascal, intelligent, qui peut discuter de tout et surtout de sport. Dans le relais, tout le monde a un objectif: réaliser un résultat et lui c’était toujours le premier derrière cette stratégie-là. Après, forcément, une fois que les propos de cet article ont été étalés partout, la donne a changé.

A quel niveau?

Lorsque tu décides de porter le maillot de la Suisse, tu ne peux pas te permettre n’importe quoi. Il a été sensibilisé à ça. Tout le reste, ce sont des prises de position, des spéculations qui n’ont pas à être jugées. Parce que lui, c’est à ce niveau-là qu’il veut placer le débat. Mais le débat c’est dans le fait qu’il s’est engagé et qu’il n’a pas tenu ses engagements, c’est tout. Peu importe ce qu’il pense.

Comme lorsque vous signez une charte contre le dopage...

Absolument! Quand tu fais du sport de haut niveau, tu as une licence et on te dit que tu n’as pas le droit de te doper. Tu es alors conscient que si tu le fais, tu es sanctionné. Là, c’était la même chose. Il y a des règles à suivre et si tu ne les observes pas, tu dois t’attendre à des sanctions. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Un peu comme si vous brûlez un feu rouge?

Si tu te fais retirer ton permis et que tu roules sans, si personne ne t’arrête, il n’y a pas de problème. Il commencera à en avoir si tu cries partout haut et fort que tu roules sans permis et que tu te fais attraper. Les règles sont là pour tout le monde, c’est une perte d’énergie de vouloir aller contre. Malheureusement, Pascal les accumule et il perd en crédibilité. Je trouve dommage car c’est un bon gars. Je l’ai accompagné tout au long de son parcours, mais à un moment donné ce n’est plus de la malchance ou je ne sais quoi. C’est toi qui décide de marcher sur le fil. Et à un moment ou un autre tu peux tomber. (TDG)

Créé: 01.08.2018, 17h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...