Le footgolf ne cesse de prendre de la hauteur

FootgolfQue de chemin parcouru depuis les Moraines pour Julien Babel et ses amis. La 3e édition de leur tournoi au mois d’août promet

Julien Babel n’imaginait pas qu’en cassant un carreau, il rêverait un jour de JO…

Julien Babel n’imaginait pas qu’en cassant un carreau, il rêverait un jour de JO… Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’il est loin le parc des Moraines! C’est en effet là, en 1999, à Carouge, que tout a commencé. Son «swing» avait fini dans la vitre d’un immeuble. A l’époque, Julien Babel et ses copains de la Cité sarde tiraient contre des arbres ou des chemins de gravier. Ils évitaient des obstacles d’eau avec un ballon…

Aujourd’hui, on ne se moque plus de cette bande de barjos qui troublait l’ordre public et, si désormais la sphère est identique, l’objectif a changé. Avec ses potes, le Genevois joue au footgolf et vise, comme dans un rêve, les Jeux olympiques!

«Si tout se passe comme prévu, en septembre 2017 on devrait compter un nombre de membre suffisant pour faire partie de Swiss Olympic et bénéficier de certaines subventions pour continuer à vivre», précise ce passionné, qui vit de sa passion un véritable conte de fées depuis 2013 qu’il a créé, avec ses associés, deux fois neuf trous à Saint-Cergue du côté de Basseruche.

Ce nouveau sport alliant puissance, adresse et nerfs d’acier plaît énormément et le succès est allé crescendo, bien au-delà de leurs attentes. «Il y a tellement de gens sur le terrain que les parcours sont aujourd’hui méchamment endommagés, relate Julien Babel. Au point que le propriétaire nous a demandé d’ouvrir des sites ailleurs pour désengorger en dessus de Nyon. Du coup, on est à la Caquerelle, dans le Jura, et on projette de s’installer à Nax et Neuchâtel. On doit juste faire attention de ne pas se brûler les ailes.» Du côté de Genève, il existe également un parcours à la frontière, pour les pros au Golf des Serves et un autre aux Evaux, plus ludique, pour les enfants et les familles.

2500 joueurs recensés

En attendant, qui sait, de connaître un jour, comme le golf, les honneurs des JO, la cérémonie de Rio coïncidera avec le début de la 3e édition de son tournoi international comptant pour le Tour européen; une épreuve que le président de Swissfootgolf dirige aussi. C’est l’une des seize étapes d’une compétition dont le trophée se jouera en décembre au Maroc.

«Du 5 au 7 août, au Signal-de-Bougy, on attend la venue de 144 joueurs en provenance de 17 pays, dont notamment des athlètes des Etats-Unis, d’Australie et d’Argentine. Que du lourd!» se réjouit l’un des précurseurs de ce sport, en pleine effervescence dans le monde. Il y a aujourd’hui environ 2500 joueurs recensés sur le tour pro dont 1000 en Europe. Il est possible de jouer au footgolf sur près de 2000 parcours parmi lesquels certains très prestigieux. Ce tournoi international doté d’un prize money de 6000 euros permettra au vainqueur de repartir avec un chèque d’environ 1500 francs.

Les Suisses dans le coup

Si les Anglais voire les Argentins demeurent toujours parmi les meilleurs du monde, les Helvètes, dont Julien Babel, ne sont pas en reste non plus. Avec David Mancino et Lionel Jacot, champions d’Europe en 2014 et 2015, l’équipe de Suisse a également été titrée il y a deux ans avant de remporter de l’argent il y a douze mois.

«Mais comme nous n’avons pas les mêmes moyens qu’en France et dans le Royaume-Uni et que ce sport ne cesse de prendre de l’ampleur partout, on domine un peu moins qu’avant, regrette Babel. On devrait se développer aussi outre-Sarine pour progresser encore. Avant, même si tu ratais deux ou trois coups, tu pouvais encore l’emporter, mais là c’est devenu impossible. Maintenant, on est toujours dans le coup et si tout se passe bien on devrait être troisième par équipe après notre événement du Signal-de-Bougy. Si c’est de plus en plus difficile au niveau individuel, Lionel Jacot qui a encore fini 2e le week-end dernier en Italie sera toutefois encore proche de la tête.»

Un joli tir sous le par, une longue frappe, superbe. Il y a, c’est sûr, un peu de Tiger Woods dans les ballons brossés du Genevois. A l’instar de tous les spécialistes du footgolf, cet as du jonglage est tout aussi à l’aise avec un ballon qu’avec une canne.

Rendez-vous au Signal

Pour rappel: le but du jeu est d’envoyer le cuir en un minimum de coups dans les 18 trous de 53 cm. Le ballon doit toujours être frappé, sauf sur et au bord du green, où il peut être poussé avec la semelle. Tout un art. Pour vous en convaincre que ce sport ne cesse de prendre de la hauteur, rendez-vous le 5 août au Signal, en dessus de Rolle et du lac.

«Les spectateurs auront l’occasion de tester et de gagner des prix lors d’un practice dans un panorama à couper le souffle dans l’un des plus beaux golfs de Suisse» promet le Carougeois. Et oui, que de chemin parcouru depuis les Moraines, dix-sept ans déjà!

Créé: 12.07.2016, 22h30

Articles en relation

Concours Swiss Footgolf

A gagner : 5 forfaits green-fee d’une valeur de fr. 75.-
Délai de participation : dimanche 31 août à 21h Plus...

Lionel Jacot transmet son amour du sport

Portrait Professeur d'éducation physique, le Genevois sera sacré champion d'Europe de footgolf le week-end prochain en Turquie. Plus...

Lionel Jacot peut devenir champion d'Europe ce week-end

Footgolf Un an après David Mancino, un autre Genevois vise la consécration continentale en Hongrie. La semaine dernière, le succès est revenu, contre toute attente, à Mathias Crochat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus, suite
Plus...