Passer au contenu principal

Anaïs Kistler: «J’ai davantage de bleus au rugby qu’à la boxe»

Sur le ring, la Veveysanne a été cinq fois championne de Suisse. Samedi, elle honorera sa 2e sélection dans le XV de l’Edelweiss.

Anaïs Kistler, internationale suisse de rugby.
Anaïs Kistler, internationale suisse de rugby.
ODILE MEYLAN

Anaïs Kistler a du punch à revendre et un sacré tempérament. Cinq fois championne de Suisse de boxe, la Veveysanne d’origine neuchâteloise a livré 67 combats, avec à la clé 52 victoires, 13 défaites et deux nuls. Mais depuis un an, cette infirmière de 29 ans a délaissé les rings et raccroché les gants. La raison? Déçue de ne pas avoir obtenu une qualification olympique, elle était sur le point d’embrasser une carrière professionnelle. Las, le manager qui devait lui permettre de franchir ce cap a renoncé au dernier moment. Le cœur serré, la championne a jeté l’éponge et s’est dirigée vers de nouveaux horizons.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.