Avec Addison, les Lions de Genève ont fini par régler la note

BasketballDans une ambiance de feu, les Genevois ont balbutié leur basket avant de passer l’épaule grâce à leur top scorer.

Lester Medford a pris les choses en main et mené les Lions à la victoire.

Lester Medford a pris les choses en main et mené les Lions à la victoire. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On ne sait pas vraiment jusqu’où iront les Lions de Genève cette saison, mais nul doute que le rendez-vous remporté samedi contre le BBC Monthey pourrait s’inscrire comme l’un des moments fondateurs de la saison du collectif dirigé par Vedran Bosnic. Tout ne fut pas parfait – loin de là – dans son jeu, mais malgré tout la troupe du Suédois a (encore) battu le champion de Suisse, et c’est peut-être en cela que sa prestation dans une ambiance de folie est à retenir. Davantage encore qu’un début de rencontre ô combien poussif…

Eh oui, les Genevois peuvent balbutier leur basket durant quasiment deux quarts, mais voilà qu’à la fin ils gagnent quand même (79-72). Vous avez dit «encourageant»? «S’imposer contre les tenants du titre est très important, surtout dans de telles circonstances, et il me semble effectivement que nous pouvons tirer énormément d’enseignements de ce match», assure leur coach.

Rythme et pression

Bosnic n’a pas tort; même avec deux cadres totalement hors sujet (Roberto Kovac et Marko Mladjan, pour ne pas les nommer), ses ouailles ont fini par mettre le feu à un Pavillon des Sports de Champel qui ne demandait que ça. Il a néanmoins fallu patienter jusqu’au «money-time» pour que les excellents Lester Medford et Marquis Addison allument la mèche, mais cela valait le coup d’attendre, tant l’opération «entrée libre» n’aurait pas eu la même saveur sans un triomphe genevois au bout de l’après-midi. C’est aux alentours de la 35e minute que, sous l’impulsion des deux Américains, l’antre (éphémère) des Lions s’est subitement transformé en chaudron, comme on ne l’avait peut-être pas vu pour un match de basket depuis vingt ans. Aux tentatives primées des Montheysans et au réveil de ce diable de Markel Humphrey, les Genevois ont opposé le sens de la passe de Medford, ainsi que le sang-froid et le réalisme d’Addison. Ce à quoi s’est ajouté le culot d’un Arnaud Cotture toujours plaisant à voir massacrer les paniers pour assommer l’adversité.

«En mettant du rythme et de la pression sur sa défense, on a fait exploser Monthey», savourait Medford. «Quand nous avons mis plus d’agressivité dans notre jeu, nous avons clairement mieux joué», relevait de son côté Bosnic. Non, ce ne fut pas encore le nirvana, mais on sent que le technicien scandinave se rapproche petit à petit d’un projet de jeu cohérent, qui doit déboucher sur quelque chose de très solide pour les play-off. Musique d’avenir, cependant. Au présent, les Genevois devront apprendre à ne pas répéter l’entame de match qu’ils ont signée samedi. Un brin tendus par les attentes du public et par le fait d’évoluer dans une salle qu’ils n’ont pas l’habitude de fréquenter en configuration de match, ils auraient pu scier leur propre branche si Monthey avait eu davantage d’adresse et une plus large profondeur de banc.

«C’est vrai que nous n’étions pas dans le rythme en début de match, a grimacé Bosnic. On ne jouait pas comme on le voulait, on laissait trop d’espaces. Mais je dois féliciter mon équipe d’avoir su relever la tête…»

En attendant Fribourg

Le coach peut effectivement se frotter les mains, tant en quittant le Pavillon des Sports, les spectateurs, tout retournés par l’ambiance, donnaient l’impression de n’avoir retenu que les cinq dernières minutes. Là est finalement l’essentiel. Mais en bon perfectionniste, l’ancien entraîneur des Södertälje Kings a déjà tourné la page pour en écrire une autre. «La semaine qui vient est très importante», glissait-il. A raison, puisque ses hommes s’en iront défier les Starwings mercredi en Coupe de Suisse, puis voyageront à Fribourg dimanche pour le match au sommet de LNA. «Il va falloir se reposer un peu et surtout très bien préparer ces deux rendez-vous», concluait Vedran Bosnic. Qui pourra toutefois repartir avec d’autres bases de travail ce lundi matin. Histoire notamment que la route de «ses» Lions ne s’arrête pas à cette première sortie de novembre finalement réussie. (TDG)

Créé: 05.11.2017, 16h28

Articles en relation

Les Lions savent jouer la gagne. Sur le parquet comme en dehors

Basketball Le club genevois, qui reçoit Monthey samedi (entrée gratuite!), brille sur tous les fronts. Retour sur sa belle histoire. Plus...

Un contrat de 4 saisons pour Grossmann au LHC

Hockey sur glace Le défenseur de 30 ans a confirmé son engagement avec les Lions au micro de Teleclub. Kenins arrive aussi. Plus...

Avec les Lions de Genève, Arnaud Cotture a la langue bien pendue

Basketball Arrivé cet été, l’ailier fort des Genevois se sent bien dans la peau de Lions qui affrontent Regio Bâle ce soir au Pommier. Plus...

Lions GE - Monthey 79-72 (32-29)

Quarts: 12-11, 20-18, 21-22, 26-21.
Bout du Monde, 2550 spectateurs. Arbitres: MM. Emery, Marmy et Herbert.
Lions de Genève: Medford 20 points, Kovac, Mladjan 14, Addison 23, Cotture 18; Pythoud, Gravet 2,
Grüninger, Eliott 2.
BBC Monthey: Martin 13, Kazadi 8, Granvorka 2, Humphrey 20, Dubas 20; Solioz, Kashama, Blaser 9.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.