Wilson: «Ce n'est que le début»

AthlétismeLe Bâlois est devenu dimanche le premier Suisse à courir 200 mètres en moins de 20 secondes. Show devant ce soir à Athletissima.

Alex Wilson exultait dimanche à La Chaux-de-Fonds. Il vient de courir 19''98 sur 200 mètres. Un record de Suisse historique.

Alex Wilson exultait dimanche à La Chaux-de-Fonds. Il vient de courir 19''98 sur 200 mètres. Un record de Suisse historique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alex Wilson a écrit l'histoire de l'athlétisme dimanche dernier à La Chaux-de-Fonds. Dans un stade de la Charrière surchauffé, le Bâlois a claqué deux records nationaux. Il s'est d'abord rapproché de la barrière des 10 secondes sur 100 mètres (10''08), avant de faire exploser celle des 20 secondes sur 200 mètres (19''98). Une première pour un sprinter du pays.

Vendredi soir à la Pontaise, à 21 h 42 pour être précis, il sera au départ d'un 200 mètres masculin de feu. Wilson partira au couloir numéro 5, avec Noah Lyles juste devant lui. Le joyau américain sera une locomotive de luxe pour le Rhénan. Malgré la présence de l’expérimenté turc Ramil Guliyev et du Canadien Andre De Grasse (triple médaillé olympique), le Suisse le plus rapide de l'histoire vise un podium à Athletissima.

Alex, comment vous sentez-vous après ce double exploit réalisé à La Chaux-de-Fonds?

Mon corps est encore un peu marqué. J'ai enchaîné deux grandes courses et n'avais jamais couru aussi vite de ma vie. J'ai hâte de courir ce soir à Athletissima même si j'aurais préféré que la course soit quelques jours plus tard. Mais ça va le faire.

C'est à cause de cette fatigue que vous avez renoncé à disputer aussi le 100 mètres?

Oui, je devais faire un choix. Cela aurait été un peu dangereux de doubler en faisant le 100 m et le 200 m à Lausanne. J'ai préféré tout donner sur ma distance favorite.

Quelle a été votre réaction lorsque que vous avez vu le chrono s'arrêter à 19 secondes 98 dimanche?

J'ai eu de la peine à réaliser. Vu que je n'avais pas fait une bonne course, je me suis dit: «woaw». Qu'est-ce que ça donnera quand je serai prêt à 100%?

Vous avez commis des erreurs techniques?

Oui, ce n'était pas parfait techniquement. Mais surtout, je n'ai toujours pas travaillé la vitesse à l'entraînement. Je ne suis qu'aux prémices de ma préparation.

Ce n'est pas possible. Vous ne pouvez pas courir en moins de 20 secondes sur 200 mètres sans avoir fait de sprint à l'entraînement.

Oui, je vous assure. Ce n'est pas une plaisanterie. La saison est tellement longue que je n'ai pas encore mis l'accent sur la vitesse pure. Ça va venir ces prochaines semaines et ça promet de belles choses. Ce n'est que le début.

Quel est votre objectif pour Athletissima?

Je vise une place sur le podium. Mon but est surtout de faire vibrer le public. Le chrono, on verra bien.

Vous vous entraînez à l'étranger. Que représentent ces courses «à domicile» pour vous?

Oui, c'est vrai que je suis peu en Suisse durant la saison. C'est aussi pour cela que j'essaie de faire un maximum de meetings dans mon pays. Je veux courir devant le public suisse pour lui procurer du plaisir.

Créé: 05.07.2019, 10h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.