Wawrinka: «A moi de briser la série de Murray!»

TennisLes deux hommes se sont croisés au «warm-up» ce matin. Le Vaudois livre ses dernières impressions avant le choc, cet après-midi (15 heures). Victoire obligatoire.

Stanislas Wawrinka est serein à l'heure de l'échauffement ce vendredi matin.

Stanislas Wawrinka est serein à l'heure de l'échauffement ce vendredi matin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dernier échauffement ce matin, dans l’O2 Arena, pour reprendre les sensations, pour taper quelques balles. Stan Wawrinka va bien, il a l’air serein. Peu avant la fin de la courte séance, Andy Murray et son staff arrivent au même endroit, c’est au tour de l’Ecossais de prendre ses marques sur le court. Les deux champions se serrent la main amicalement. Mais cet après-midi, à 15 heures en Suisse, plus d’amitié qui tienne: Wawrinka et Murray en découdront sans se faire de politesse.

Pour le Suisse, les données du problème sont claires dans ce Masters: s’il bat Murray en deux sets, il est qualifié. S’il gagne en trois sets, il faudra attendre encore le match du soir (Nishikori-Cilic) et espérer un succès du Croate, car en cas de victoire japonaise, c’est l’élimination. Stan Wawrinka n’en est pas aux calculs. Il est là pour gagner et il verra bien si c’est en deux ou trois sets. Au sortir du court, il a livré ses dernières impressions avant le choc.

«Disons que je suis à la fois excité et un peu nerveux, dans le bon sens du terme, explique le Vaudois. Ce n’est pas la première fois que je me retrouve dans ce genre de circonstance. Mais c’est un gros défi, oui, de devoir battre Murray, l’actuel No 1 mondial. Je vais devoir sortir un gros match. La recette? Mon niveau de jeu. Il ne faut pas que je lui donne des opportunités, il faut aussi que je reste présent dans le terrain, que je ne sois pas en défense, comme à Paris la dernière fois que nous avons joué l’un contre l’autre. Il avait été meilleur dans ce domaine, plus agressif ce jour-là. Mais j’ai les cartes en mains. Je sais qu’il est en grande confiance. A moi de briser sa série de victoires!»

Murray en est à 21 succès d’affilée. Et s’il en est un qui peut avoir dans sa raquette les coups pour faire plier l’Ecossais, c’est bien le Suisse. Qu’en pense son entraîneur, Magnus Norman?

«Il a pris de la confiance depuis le début de la semaine, il va de mieux en mieux, assure le Suédois. Nous avons tout fait pour qu’il arrive dans les meilleures conditions cet après-midi. Après, ce n’est jamais une garantie de victoire, surtout contre le No 1 mondial. Mais Stan aime ces gros matches, ces grands moments…»

Rendez-vous cet après-midi pour un sacré choc.

Créé: 18.11.2016, 13h03

Articles en relation

Wawrinka, l’homme des gros matches? Avec Murray, il est servi

Tennis Le Vaudois doit battre le No 1 mondial ce vendredi après-midi. Et en deux sets de préférence s’il veut se qualifier immédiatement. Plus...

Stan Wawrinka a corrigé le tir

Tennis Le Vaudois, qui a battu Marin Cilic en deux sets, conserve ses chances de qualification pour les demi-finales du Masters. Plus...

«On a parlé à Stan. Parfois le ton monte. Mais c’est notre rôle»

Tennis Immersion dans les coulisses, avec l’un des coaches de Wawrinka, Yannick Fattebert, qui raconte un mode de fonctionnement. Plus...

Un jour pour oublier son corps, sa tête et redevenir «Stanimal»!

Tennis Spectateur de sa propre défaite contre Nishikori (6-2 6-3), Stan Wawrinka n’a déjà plus le choix, ou presque, dans ce Masters. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...