Tyler Hamilton raconte le dopage au Tour de Suisse

Affaire ArmstrongAncien lieutenant de Lance Armstrong chez US Postal, le cycliste Tyler Hamilton a coécrit «La course secrète», livre qui sort ce vendredi en Suisse. Il y raconte notamment la tricherie au Tour de Suisse 2001.


Tyler Hamilton raconte comment les chambres d’hôtel se transformaient en salles de shoot durant le Tour de France: voici un extrait de l’enquête diffusée jeudi soir sur France 2 dans «Complément d’enquête»


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tyler Hamilton est un homme apaisé. Depuis ses montagnes du Montana où il confectionne des programmes d'entraînement pour amateurs, l'ancien coureur américain se reconstruit petit à petit. Repenti du dopage, il était le fidèle lieutenant de Lance Armstrong lors de ses victoires sur le Tour de France entre 1999 et 2001.

Sur le vélo, c'est notamment lui qui faisait exploser le peloton au pied des cols pour dérouler le tapis rouge à son leader jusqu'à la ligne d'arrivée. En dehors de la course, il était devenu le confident et le complice du Texan. Pincé pour dopage sanguin en 2004, Tyler Hamilton a été définitivement banni du cyclisme en 2009 après un énième contrôle positif.

Hanté par son passé de tricheur, il a décidé de vider son sac en mai 2011 face à l'agence américaine antidopage (Usada). Dans la foulée, il a coécrit le livre «La course secrète», paru l'été dernier aux Etats-Unis et qui sort ce vendredi en Suisse. «Tout ce qui est dans le livre est vrai. Tout est vrai, je le jure sur la tombe de ma grand-mère». Le passage où il raconte le déroulement du Tour de Suisse 2001 est édifiant. Extraits.

Le plan Armstrong-Ferrari

«D'habitude, nous ne participions pas au Tour de Suisse en raison de la date - deux semaines avant le départ du Tour de France, cela avait l'inconvénient de limiter notre prise d'EPO avant le Tour (...) Je me suis donc préparé de la façon habituelle, en m'entraînant dur et en prenant de l'Edgar (EPO) pour que mes taux soient bons. Deux jours avant la course, j'ai totalement arrêté d'en prendre (...) Je n'allais pas me balader avec de l'EPO pendant une course, et encore moins depuis que les autorités disposaient d'un test de dépistage.»

Dans son livre, Tyler Hamilton raconte le plan élaboré en amont par Lance Armstrong et le sulfureux Docteur Ferrari pour échapper aux tests positifs lors de ce Tour de Suisse. «Michele avait recommandé à Lance de dormir sous une tente d'altitude et de prendre des microdoses d'Edgar en intraveineuse, 800 unités chaque soir. Il pourrait ainsi maintenir son hématocrite sans risquer d'être détecté par le nouveau test, qui reposait sur la comparaison entre les taux d'EPO synthétique et naturelle. (...) La manœuvre était typique de Ferrari - simple, élégante et exclusivement réservée à Lance.»

«T'inquiète mec, on va discuter avec eux»

Comme prévu, Lance Armstrong écrase le Tour de Suisse. Jusqu'au moment où l'Américain vient se confier à Hamilton pendant la compétition, après la 9e étape. Il vient de se faire pincer. «Oui, Lance Armstrong a été contrôlé positif à l'EPO lors du Tour de Suisse. Je le sais parce qu'il me l'a dit (...) «Putain, tu vas pas le croire, a-t-il dit. Je me suis fait choper à l'EPO». J'ai mis une seconde à réagir. Mon estomac s'est noué. Si c'était vrai, Lance était cuit. L'équipe était cuite. Moi aussi, j'étais cuit. Il a de nouveau émis ce petit rire sec. «T'inquiète, mec. On va discuter avec eux. On s'occupe de tout».»

Tyler Hamilton poursuit son récit en expliquant que la nouvelle de son contrôle positif à l'EPO n'a guère bouleversé le Texan. Pour se couvrir, Lance Armstrong aurait ensuite passé quelques téléphones. «Lance a appelé Hein Vergruggen depuis l'autocar de l'équipe. Je ne sais plus trop de quoi il ont parlé, mais j'ai été frappé par le ton très décontracté de la conversation. Lance parlait avec le président de l'UCI, le grand manitou de notre sport, mais on aurait dit qu'il papotait avec un ami».

Pour rappel, le président de l’Agence américaine antidopage (Usada) Travis Tygart a adressé de graves accusations à l’encontre de Martial Saugy, directeur du laboratoire antidopage de Lausanne. Selon le patron de l’Usada, Martial Saugy aurait «donné les clés» du test de détection de l’EPO à Lance Armstrong après ce résultat suspect au Tour de Suisse.

Pour maquiller l'affaire, l'UCI (Union cycliste internationale) aurait alors arrangé une entrevue entre Armstrong, son entraîneur de l'époque Johan Bruynell, et Martial Saugy. Par la suite, le Texan aurait effectué deux dons d'une valeur de 125'000 dollars à l'UCI, souvent accusée d'avoir couvert Lance Armstrong pendant ses années de gloire, mais qui a toujours nié en bloc ces allégations.

Contacté par la Tribune de Genève, le porte-parole du Tour de Suisse Christoph Arnold refuse de commenter ces affirmations, arguant que ce ne sont plus les dirigeants de l'époque qui sont aujourd'hui aux commandes de l'épreuve helvétique.

La course secrète, par Tyler Hamilton et Daniel Coyle, Éditions Presse de la Cité (328 pages).

(nxp)

Créé: 22.03.2013, 07h27

Articles en relation

Landis-Hamilton, les tricheurs devenus accusateurs

Affaire Armstrong La dégringolade de Lance Armstrong a été précipitée par les aveux de plusieurs de ses ex-coéquipiers dont deux, Floyd Landis et Tyler Hamilton, passés du statut de menteurs à celui d'accusateurs. Plus...

Hein Verbruggen dément tout soutien à Armstrong

Affaire de dopage Le patron du cyclisme mondial pendant le règne de Lance Armstrong, est sorti de son silence jeudi pour démentir toute protection au Texan qui doit apparaître en public vendredi pour la première fois depuis la publication du rapport l’accusant de dopage. Plus...

Le système de dopage de Michele Ferrari passait par la Suisse

Accusations Les autorités de la ville Padoue (Italie du nord) reprochent à l'ancien médecin de Lance Armstrong d’avoir bâti un empire depuis son domicile de St-Moritz. Plus...

Martial Saugy réfute avoir aidé Lance Armstrong

Dopage Le directeur du laboratoire antidopage de Lausanne, Martial Saugy, a nié vendredi avoir «donné les clés» à Lance Armstrong pour contourner les tests de dépistage EPO. Plus...

Galerie Photos

Lance Armstrong: de la gloire à la déchéance

Lance Armstrong: de la gloire à la déchéance Du jeune champion du monde au proscrit: le cycliste américain a désormais derrière lui une carrière en miettes.

Tyler Hamilton se confie depuis le Montana

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...