Un tirage et pas mal de questions quand même

FootballLa Suisse saura à peu près de quoi son Euro 2020 sera fait samedi à 18 heures à Bucarest. Car ce tirage au sort ne répondra pas à toutes les interrogations.

Sauce anglaise ou allemande?

Sauce anglaise ou allemande? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


Ce que l’on sait

La Suisse figurera dans le chapeau 2 du tirage au sort du prochain championnat d’Europe des nations, qui se déroulera dans douze stades européens, entre le 12 juin et le 12 juillet prochain. Samedi, à 18 heures, elle connaîtra au moins deux de ses trois adversaires de la compétition. La troupe de Vladimir Petkovic pourra uniquement tomber dans les groupes A (Italie), D (Angleterre), E (Espagne) et F (Allemagne). Ce qui veut dire qu’elle jouera forcément soit à Bakou et Rome, soit à Londres et Glasgow, soit à Dublin et Bilbao, soit à Munich et Budapest, mais aussi qu’elle évitera à coup sûr la Belgique, la Russie, le Danemark, l’Ukraine et les Pays-Bas.

Si la «Nati» est désignée dans le groupe A, son adversaire du pot 4 sera le Pays de Galles ou la Finlande. Si elle tombe dans la poule D, elle rencontrera le vainqueur des barrages de la division C de la Ligue des nations (Ecosse, Norvège, Serbie ou Israël). Si elle tombe dans la poule E, elle rencontrera le vainqueur des barrages de la division B de la Ligue des nations (Bosnie, Slovaquie, Irlande ou Irlande du Nord). Si elle tombe dans la poule F, elle rencontrera le vainqueur des barrages de la division A (Islande, Bulgarie, Hongrie ou Roumanie) ou D (Géorgie, Macédoine du Nord, Kosovo ou Biélorussie) de la Ligue des nations. Ces play-off sont prévus en mars prochain.

C’est très compliqué, c’est vrai. Dans le chapeau 1, on aurait éventuellement pu trembler pour savoir qui de la Belgique ou l'Ukraine, allait aller dans les groupes B à Saint-Pétersbourg et Copenhague ou C à Amsterdam et Bucarest. Mais pour des raisons diplomatiques et de sécurité, l'Ukraine ne peut pas affronter la Russie (dans la poule B en tant que pays hôte, voir ci-dessous) en phase de groupe. L'UEFA a donc automatiquement placé la Belgique avec la Russie, tandis que l'Ukraine bascule dans le groupe C. Les Belges devaient être dans le pot 2, mais ont été déviés tactiquement par l’UEFA. Pas simple…

Récapitulons:

- Groupe A: Italie / Équipe du chapeau 2 / Équipe du chapeau 3 / Finlande ou Pays de Galles

- Groupe B: Belgique / Russie / Danemark / Finlande ou Pays de Galles

- Groupe C: Ukraine / Pays-Bas / Équipe du chapeau 3 / Vainqueur de la voie D des barrages (Géorgie, Belarus, Macédoine ou Kosovo - ou Roumanie si qualifiée)

- Groupe D: Angleterre / Équipe du chapeau 2 / Équipe du chapeau 3 / Vainqueur de la voie C des barrages (Écosse, Israël, Norvège ou Serbie)

- Groupe E: Espagne / Équipe du chapeau 2 / Équipe du chapeau 3 / Vainqueur de la voie B des barrages (Bosnie, Irlande du Nord, Irlande ou Slovaquie)

- Groupe F: Allemagne / Équipe du chapeau 2 / Équipe du chapeau 3 / Vainqueur de la voie A des barrages (Islande, Bulgarie ou Hongrie) ou vainqueur de la voie D si la Roumanie remporte la voie A

Les chapeaux:

- Chapeau 1: Belgique, Italie (hôte), Angleterre (hôte), Allemagne (hôte), Espagne (hôte), Ukraine

- Chapeau 2: France, Pologne, Suisse, Croatie, Pays-Bas (hôte), Russie (hôte)

- Chapeau 3: Portugal, Turquie, Danemark (hôte), Autriche, Suède, République tchèque

- Chapeau 4: Pays de Galles, Finlande, Vainqueurs des barrages voies A, B, C et D


Quel suspense?

Les inconnues qu’il reste, malgré tout, vont donner un peu de piment à ce brassage de boules roumain. La Suisse est dans le chapeau 2, c’est vrai, ce qui lui permet d’éviter les deux finalistes de la Coupe du monde que sont les Français et les Croates. Mais elle ne sait pas encore à quelle sauce son été va être épicé. Si le premier chapeau lui offrira fatalement au cador, la mauvaise surprise peut survenir du troisième, où les niveaux fluctuent largement entre le Portugal, la République tchèque ou l’Autriche.

Vladimir Petkovic va aussi scruter scrupuleusement cette cérémonie prévue pour durer cinquante minutes, dont une vingtaine pour désigner les adversaires de l’été prochain. Car la logistique ne sera pas la même si ses Helvètes doivent se déplacer deux fois en Azerbaïdjan (près de six heures de vol) ou deux fois à Munich (quatre heures de bus) et une fois à Budapest (douze heures de train). Le «Mister» doit-il faire faire des heures d’avion à sa troupe et la préparer près de Zurich? Établir un camp de base en Azerbaïdjan ou en Ecosse si elle y évolue à deux reprises? La tactique, ça commence par là.

Les supporters également vont se tenir les pouces samedi, à l'heure du dîner dans le canton de Berne. Se préparer des descentes avec ses amis à Amsterdam et Bucarest ou Londres et Glasgow, ce n'est de loin pas du même tonneau que de devoir s'offrir des billets d'avion pour Bakou et de se déplacer dans la touffeur de Rome. Dublin, les fans helvètes connaissent bien. Ils y sont allés deux fois récemment, en septembre dernier et en mars 2016. Mais la découverte, dans ce même groupe, de la Cathédrale de San Mamés à Bilbao leur ferait vite oublier tout ça.

Qu'ils sachent tout de même que ce ne sera pas à l'Association suisse de football qu'il faudra quémander des billets. C'est, en effet, le portail de l'UEFA qui enregistrera toutes les demandes, entre le 4 décembre prochain à 14 heures et le 18 décembre.


Pour briller à l'apéro:

- Étant donné que les 5 autres nations du chapeau 1 ont des groupes prédéfinis à cause de leur statut d'hôtes ou des restrictions géopolitiques, la Belgique est assignée au groupe B.

- L'Ukraine ne peut se retrouver dans le groupe de la Russie (hôte du groupe B) suite à une restriction géopolitique. Par conséquent, comme l'Ukraine n'avait plus que le groupe B ou C de disponible, l'Ukraine est dans le groupe C.

- Les barragistes contenant des hôtes des groupes C, D, E et F, ces groupes leurs sont réservés, ce qui ne laisse que les groupes A et B pour le Pays de Galles et la Finlande.

- La Hongrie (hôte du groupe F) et la Roumanie (hôte du groupe C) ont été tirées dans les barrages de la Ligue A. Si la Roumanie gagne ce barrage, elle sera assignée au groupe C, sinon le vainqueur ira dans le groupe F.

- L'Irlande (hôte du groupe E) est qualifiée pour les barrages de la Ligue B, c'est pourquoi le vainqueur des barrages de la Ligue B est assigné au groupe E.

- L'Écosse (hôte du groupe D) est qualifiée pour les barrages de la Ligue C, c'est pourquoi le vainqueur des barrages de la Ligue C est assigné au groupe D.

- Si la Roumanie gagne les barrages de la Ligue A, le vainqueur des barrages de la ligue D sera assigné au groupe F, sinon il ira dans le groupe C.

Créé: 29.11.2019, 20h15

Infobox

Les 12 stades:

Groupe A:

- Rome (Italie), stade olympique (68'000 places)

- Bakou (Azerbaïdjan), stade olympique (69'000 places)

Groupe B:

- Saint-Pétersbourg (Russie), stade de Saint-Pétersbourg (61'000 places)

- Copenhague (Danemark), stade Parken (38'000 places)

Groupe C:

- Amsterdam (Pays-Bas), Johan Cruijff Arena (54'000 places)

- Bucarest (Roumanie), National Arena (54'000 places)

Groupe D:

- Londres (Angleterre), stade de Wembley (90'000 places)

- Glasgow (Ecosse), Hampden Park (51'000 places)

Groupe E:

- Bilbao (Espagne), San Mamés (53'000 places)

- Dublin (Irlande), Dublin Arena (51'000 places)

Groupe F:

- Munich (Allemagne), Allianz Arena (70'000 places)

- Budapest (Hongrie), stade Ferenc Puskas (68'000 places)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Toujours pas de vert au Conseil fédéral
Plus...