Timea Bacsinszky: «Continuer à écrire l’histoire»

TennisEn dépit de sa défaite en quarts de finale de Wimbledon, la Vaudoise retient tout le positif de sa quinzaine et veut voir plus loin. Entretien.

Timea Bacsinszky lors de son quart de finale face à Garbine Muguruza.

Timea Bacsinszky lors de son quart de finale face à Garbine Muguruza. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Battue 7-5, 6-3 en 1 h 25 par Garbine Muguruza, Timea Bacsinszky a vu son aventure à Wimbledon s’achever en quarts de finale. Même si elle est appelée à passer à autre chose, la No 1 helvétique, qui sort d’une très belle quinzaine, a martelé un discours positif en conférence de presse. Morceaux choisis.

Timea Bacsinszky, qu’est-ce qui a fait la différence aujourd’hui?

Je dirai que Garbine a mieux joué que moi les points importants. Elle m’a poussé, elle a joué long, surtout au 2e set. Il n’y avait certes qu’une toute petite marge entre nous, mais j’ai raté un poil plus de choses qu’elle est c’est ce qui lui a permis de passer l’épaule.

Vous faites le break au début du 2e set mais perdez votre service droit derrière. N’y a-t-il pas un peu de frustration de ne pas avoir pu ou su la faire douter plus longtemps?

Bien sûr que s’il y avait eu 2-0 au lieu de 1-1, ça aurait pu changer beaucoup de choses. Mais bon, sa grande force a été de chaque fois répondre en augmentant son intensité. Elle a à chaque fois remis une couche. Elle a été meilleure à ce niveau, elle a très bien géré les choses.

Quel bilan faites-vous de votre tournoi?

J’ai apprécié ce Wimbledon, je suis très contente de ce que j’ai fait. Surtout par rapport au fait que je n’étais pas certaine d’être à 100%. Je n’avais pas joué sur gazon de toute l’année, je n’attendais pas grand-chose de moi, si ce n’est de gagner le 1er tour. Bien sûr, peut-être le 8e de finale contre Niculescu m’a pris beaucoup d’énergie, mais je suis sur la bonne voie. Je suis fière de ma quinzaine et je me réjouis déjà de revenir l’an prochain. Le but est de continuer d’écrire l’histoire.

Vous êtes aux portes du Top 10 WTA, votre évolution sur les derniers mois est incroyable…

Oui, et j’ai constaté aujourd’hui encore que j’avais progressé. En 2014, le fait d’avoir joué ici sur le Court No 1 contre Maria Sharapova m’avait un peu bloquée. Aujourd’hui, ma réaction contre Muguruza atteste de ma progression, tant tennistique que mentale. Cette année, à chaque tour j’ai affronté des joueuses très différentes et j’ai à chaque fois su m’adapter. Bien sûr, en tant que compétitrice, on en veut plus, mais il faut aussi savoir se contenter de ce qu’on a. J’ai autour de moi des gens adorables, qui sont tous en bonne santé et c’est une chance. Mon team, qui est pointilleux mais sait aussi déconner quand il le faut, me permet d’être une personne équilibrée. Notamment Dimitri Zavialoff, mon coach, qui est une personne extraordinaire, qui compte beaucoup pour moi.

Un mot sur Garbine Muguruza?

Je ne pouvais pas faire plus aujourd’hui, car cette joueuse va aller très loin. Elle est l’une des rares qui arrivent encore à me battre en deux sets. Félicitations à elle. Je vais remettre l’ouvrage sur le métier pour me donner la possibilité de la rejouer et, pourquoi pas, de lever les bras cette fois-ci. Je me dis que j’ai encore une belle marge de progression et c’est cool de pouvoir penser ça à 26 ans…

Créé: 07.07.2015, 19h25

Articles en relation

Timea Bacsinszky doit trouver l’ouverture

Wimbledon Face à Garbine Muguruza, la Vaudoise dispose d’une occasion en or de se hisser en demi-finales. Plus...

Dans les pas de Timea, les Suisses ont presque fait tout juste

Wimbledon Une invitée manque à la nouba rouge à croix blanche censée se prolonger cette semaine. Plus...

Timea Bacsinszky: «J’étais anxieuse, j’ai couru comme un lapin»

Qualifiée pour la première fois de sa carrière pour les quarts de finale de Wimbledon, la Vaudoise ne cache pas qu’elle a dû s’arracher pour ce faire. Entretien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...