Passer au contenu principal

MotocyclismeTim Jaunin, supercrossman au grand cœur

Le pilote genevois avait marqué les esprits lors du Supercross de Genève 2018. Il s’apprête aussi à faire fort cette année, dans un registre différent.

Le Genevois Tim Jaunin participera, les 6 et 7 décembre, à son sixième Supercross de Genève.

«Si on m’avait dit, un jour, que j’allais rouler au Supercross de Genève, j’aurais sans doute ri au nez de mon interlocuteur. Ou piqué un fou rire. Gamin, j'y allais en tant que fan ébloui et émerveillé. Cette manifestation me paraissait totalement inaccessible.»

Le rêve se poursuit pour Timothy – alias Tim – Jaunin, qui participera, le week-end prochain, à son sixième Monster Energy Supercross de Genève. Il sera l’un des deux «régionaux de l’étape», avec Sébastien Gomes, à «avoir le privilège», comme il le souligne avec insistance, de rouler devant le public de Palexpo, «son public». Et, pourquoi pas, de damer le pion aux stars mondiales de la discipline, à commencer par les Américains.

Le charpentier de Cartigny concilie avec bonheur contraintes professionnelles – il travaille dans l’entreprise familiale – et passion dévorante pour la moto. Il avait marqué les esprits, en 2018, en remportant la course de repêchage. Il s’était ensuite classé 12e et 14e des deux manches de la grande finale.

Un T-shirt et un parquet de basket

Malgré le grain de folie qui caractérise tout crossman, le garçon a la tête sur les épaules et le cœur sur la main. Pour preuve, il profite de la visibilité liée à sa participation au Supercross de Genève pour apporter son édifice au bien-être social. Il s’est associé à son ami Christian Nguyen, un des tatoueurs les plus réputés de Suisse, pour soutenir un projet à caractère humanitaire.

«Christian a lancé un mouvement qui s'appelle «Destroy What Destroy You» et qui a pour objectif de véhiculer un message positif et d'espoir à toutes les personnes qui en ont besoin, précise-t-il. Un T-shirt a spécialement été créé pour les gens qui souffrent d’un problème d'addiction, à l'alcool ou autre, et qui vivent des galères au quotidien. Ce T-shirt invite à réveiller le «leader» qui est en chacun de nous.»

Un site internet fraîchement mis en ligne (toutes les infos figurent sur son compte Instagram @tjaunin et sur son profil Facebook) permet à tout-un-chacun de le commander. «L'intégralité des bénéfices de cette vente sera reversée à l'association BAB Via à Genève qui favorise la réinsertion des jeunes de 15 à 25 ans», insiste le cross et supercrossman.

A noter que Tim Jaunin avait déjà été l’investigateur d’un autre projet humanitaire mené à bien au Mali, en Afrique de l’Ouest, en 2007. «Avec l'entreprise paternelle, nous avons proposé du fun aux jeunes en difficulté en construisant un parquet de basket. Cette expérience m’avait beaucoup marqué. Le sentiment d’accomplissement que les jeunes ont eu lorsque qu’ils ont pu voir ce parquet fini et posé m’a incité à continuer à m’investir», conclut-il.

Blaise Craviolini

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.