Thiem rejoint Tsitsipas en finale du Masters

TennisDominic Thiem était trop solide pour «Sascha» Zverev (7-6, 6-3). Il affrontera Tistsipas dans une finale de revers à une main.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J’ai l’impression que Dominic Thiem arrive au sommet de son art («in his prime»).» Voilà le compliment que Roger Federer a réservé à l’Autrichien au cœur de sa conférence de presse de défaite samedi. Quelques heures plus tard, «Domi» ne l’a pas fait mentir. Il s’est qualifié pour la finale du Masters en domptant les services de son compère «Sascha» Zverev (7-5, 6-3).

Impérial contre Federer puis Djokovic, assez malin pour s’économiser face à Berrettini lors d’un match sans enjeu, le No 5 mondial a continué sa marche en avant à l’O2 Arena. Il retrouvera Stefanos Tsitsipas dimanche soir pour aller chercher le plus beau beau titre de sa carrière.

4-2 pour Thiem

Ce remake de la finale de Pékin - victoire de Thiem qui mène 4-2 dans leurs confrontations – sera la première entre deux revers à une main depuis 2006. Roger Federer avait alors croqué James Blake en trois petits sets. Un match aussi déséquilibré est-il envisageable cette année? On en doute. Car si Dominic Thiem a atteint des sommets contre Djokovic, Stefanos Tsitsipas impressionne par sa constance. Normalement, avec ces deux-là, le public de l’O2 aura le droit à un combat; surtout que l’Autrichien semble remis de son refroidissement. «C’est un rêve qui devient réalité, souriait-il au micro d’Annabel Croft. J’aurai la chance demain de jouer pour l’un des plus prestigieux trophées de la saison. C’est irréel.»

Mathieu Aeschmann, Londres

Créé: 16.11.2019, 23h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Toujours pas de vert au Conseil fédéral
Plus...