Un «Superclasico» argentin inédit en finale

FootballLes grands rivaux argentins River Plate et Boca Juniors vont s'affronter en finale de la Copa Libertadores.

Les joueurs de River Plate jubilent après leur victoire contre Gremio. Ils défieront Boca Juniors en finale.

Les joueurs de River Plate jubilent après leur victoire contre Gremio. Ils défieront Boca Juniors en finale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En éliminant les Brésiliens du Gremio Porto Alegre et de Palmeiras mardi et mercredi, les grands rivaux argentins River Plate et Boca Juniors se sont qualifiés pour la finale de la Copa Libertadores, une opposition inédite pour la couronne sud-américaine.

Les deux équipes avaient déjà été opposées en Copa Libertadores, équivalente de la Ligue des champions en Amérique du sud, la dernière fois en 2015 en quart de finale, année où River avait conquis son 3e titre dans la compétition.

La finale aller aura lieu mercredi prochain, à la Bonbonera, le stade de Boca Juniors. La finale retour est programmée le 28 novembre, mais la tenue du G20 deux jours plus tard dans la capitale argentine, pourrait conduire la Conmebol à reporter la rencontre au 5 décembre, ou à l'avancer au 21 novembre, au stade Monumental de River Plate.

Une demi-finale houleuse

La demi-finale retour Gremio-River Plate avait été houleuse. Le club brésilien s'estime victime de deux erreurs d'arbitrage: un penalty sifflé injustement en faveur de River et un but du club argentin marqué de la main, selon les dirigeants de Gremio.

En outre, l'entraîneur de River Plate Marcelo Gallardo, suspendu de banc et de vestiaire par la Conmebol pour ce match, a fait un tour par les vestiaires à la mi-temps, pour donner des instructions à ses joueurs, menés 1-0. River a finalement gagné 2-1 à l'extérieur, se qualifiant de justesse après un revers 0-1 à l'aller à Buenos Aires. Mercredi soir à Sao Paulo, le Boca de Carlos Tevez et du jeune international Francisco Pavon a géré son avantage du match aller (2-0). Le match nul 2-2 a suffi à Boca pour s'assurer une place en finale.

La dernière victoire de Boca en Copa Libertadores remonte à 2007. Pour le club du quartier populaire de La Boca, qui compte déjà six Copas Libertadores, ce sera l'occasion d'égaler le record d'un autre club argentin, Independiente, surnommé le «Roi des Coupes» pour ses sept titres dans la reine des compétitions sud-américaines de clubs. C'est la dernière année que la finale de la Copa Libertadores se joue par match aller et retour. A partir de 2019, elle se jouera sur un match et Santiago, capitale du Chili, l'accueillera l'an prochain. (afp/nxp)

Créé: 01.11.2018, 08h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...