La Suisse fait sensation contre l’Islande

BasketballL’équipe nationale disputera les qualifications pour l’Euro 2021 grâce à sa large victoire (109-85) obtenue mercredi soir.

Clint Capela (No 15) et les Suisses fêtent leur exploit face à l'Islande.

Clint Capela (No 15) et les Suisses fêtent leur exploit face à l'Islande.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je n’ai jamais vu une telle ambiance en Suisse pour du basket.» Clint Capela n’était toujours pas descendu de son nuage, près d’une heure après la victoire historique de la Suisse contre l’Islande (109-85) mercredi soir à Clarens. «L’équipe est revenue de loin pour aller chercher ce ticket. C’est fou.»

Dans une salle du Pierrier en ébullition, la Suisse a renversé une situation plus que compromise pour rejoindre le tour principal des qualifications de l’Euro 2021. Les hommes de Gianluca Barilari devaient s’imposer de plus de 20 points contre l’Islande. «Nous étions tous sous pression, reconnaissait le coach national, arrivé les larmes aux yeux en conférence de presse. Nous avons eu des discussions fortes dans le vestiaire ces derniers jours. Ce n’était pas facile à gérer mais cela nous a permis de ressortir notre niaque.»

Une rage de vaincre qui a tardé à se manifester mercredi. Les Suisses sont passés à côté de leur début de match face à des Islandais d’un calme nordique (6 sur 8 à 3 points). Les Scandinaves menaient de cinq points à la première sirène (24-29).

Le réveil helvétique n’a été que plus tonitruant encore. Les Suisses sont passés devant avant la mi-temps (54-47) mais le chemin était encore long. «Nous sommes revenus après la pause en étant persuadés qu’on pouvait le faire, détaillait Barilari. Cette conviction a changé la donne. Le match avait basculé.»

Jonathan Kazadi a été déterminant dans cette fin de match haletante. Le Bernois a inscrit 11 points dans les cinq dernières minutes: «J’étais dans une bulle. Je ne me souviens même plus de ce qui s’est passé. Je n’arrivais plus à réfléchir. J’ai simplement joué.»

Au cœur de cette folie, les 1800 spectateurs de Clarens ont mis le feu. «Je ne pensais pas que la Suisse pouvait être aussi bruyante, a reconnu l’excellent meneur islandais Hermannsson (28 points). Dans un tel match, cela a peut-être fait la différence. Ils ont été portés.»

À la sirène finale, Capela s’est offert un tour d’honneur avec ses coéquipiers. «J’ai vécu de gros matches en NBA mais celui-ci gardera une place à part, a confié le Genevois. C’est toujours particulier quand tu joues pour ton pays.»

Dès février, la Suisse tentera de se qualifier pour l’Euro 2021 face à la Serbie, la Finlande et la Géorgie. Cette fois, Capela ne sera pas là.

Créé: 22.08.2019, 07h47

Suisse - Islande 109-85 (54-47)

Salle du Pierrier, 1800 spectateurs.
Arbitres: MM. Rosso, Davydov et Salins.
Suisse: Nzege (2 pts), Baldassarre (6), Kazadi (21), Kovac (29), Capela (18); Mbala (11), Solca (9), Cotture (0), Mladjan (6), Dubas (4), Zinn (3).
Classement final:
1. Suisse 4/6 (+12)
2. Islande 4/6 (+4)
3. Portugal 4/6 (–16)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...