Steve Guerdat: «Je pense que Bianca peut le faire»

HippismeLa belle histoire d'amour entre Steve Guerdat et son cheval va connaître un nouveau chapitre que le Jurassien veut triomphal, dès jeudi à Paris-Bercy.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le champion olympique 2012 montera Bianca, une jument qu'il croit être arrivée à maturité pour s'imposer au plus haut niveau.

«J'ai déjà fait deux grands championnats avec Bianca l'an dernier (NDLR: la finale de la Coupe du monde et les Européens), et elle est sortie les deux fois avec quatre points, explique Guerdat. Il ne manquait pas grand-chose.» L'année 2017 de la Suédoise de 12 ans - élue cheval de l'année en Suisse par la Pferdewoche - a été éblouissante, avec notamment sept parcours sans faute en Coupe des Nations sur les dix totalisés par Guerdat.

Alors le cavalier espère pouvoir jouer la gagne avec la fille de l'iconique Baloubet du Rouet. «J'aimerais bien gagner, c'est sûr, et je pense que Bianca peut le faire. Avec l'expérience, nous pouvons trouver les bons réglages pour faire mieux que par le passé», poursuit Steve Guerdat.

Cette épreuve, qui se dispute sur trois jours - une chasse le jeudi puis deux barèmes A vendredi (avec barrage) et dimanche (en deux manches) -, le Jurassien s'y sent à l'aise comme personne. En témoigne sa régularité: lors des six dernières éditions, Guerdat n'a jamais terminé au-delà du huitième rang (l'an passé) et affiche deux titres (2015 et 2016) et deux deuxièmes places (2012 et 2013). Alors que le gratin mondial y est toujours présent !

Une longue pause après Genève

Mais, un peu à l'image de certains pilotes de Formule 1, Steve Guerdat est un «metteur au point» hors du commun. Il sait préparer ses montures comme personne pour que celles-ci atteignent leur pic de forme le jour J. Le programme de Bianca jusqu'à cette finale de Paris a dès lors été pensé dans les moindres détails.

«Je lui ai accordé une longue pause après Genève (NDLR: en décembre), détaille le Jurassien. Puis Bianca a effectué quatre parcours à Oliva, et encore trois à Bois-le-Duc où elle a magnifiquement bien sauté pendant trois jours.» Aux Pays-Bas, la jument est même passée près de la victoire dans le Grand Prix - qui compte pour le Grand Chelem -, ne faisant qu'une barre (la première du parcours !) lors du barrage. «Je l'ai ensuite prise à Cagnes-sur-Mer, parce que sinon cela aurait été trop long sans concours jusqu'à Paris. Elle a encore été fantastique, mais sur trois petites épreuves à 1m35.»

Le plan de Steve Guerdat est clair, il ne veut miser que sur sa jument lors de la finale, même s'il a le droit d'utiliser un deuxième cheval. Le jeune et prometteur Alamo fera toutefois également le voyage. «Il peut se passer n'importe quoi, une blessure dans le camion, une colique pendant la nuit. Je serais bien bête de m'être qualifié avec quatre ou cinq chevaux différents mais de ne pas pouvoir disputer la finale parce que je n'aurais pris qu'une monture...»

Estermann également de la partie

Le camp suisse a déjà accueilli une bonne nouvelle avant même le début de l'épreuve, puisque le normalement réserviste Paul Estermann (sur Lord Pepsi) sera lui aussi en lice après avoir profité du forfait d'un autre concurrent. Paris-Bercy sera également le cadre de la finale de la Coupe du monde de dressage mais, cette année, la Suisse n'a réussi à placer personne parmi les qualifiés. (si/nxp)

Créé: 11.04.2018, 15h49

Articles en relation

Steve Guerdat s'impose avec Hannah

Hippisme Steve Guerdat a remporté le Grand Prix de Stuttgart, qui comptait pour la Coupe du monde. Plus...

Steve Guerdat troisième sur Bianca

Hippisme Steve Guerdat a pris la troisième place du Grand Prix Coupe du monde de Lyon. Plus...

Steve Guerdat, meilleur cavalier de la saison

Prix des nations Le Jurassien a réussi pas moins de dix parcours sans faute lors des concours en plein air. Plus...

Steve Guerdat chevauchera Bianca

Hippisme Le Jurassien a choisi son cheval pour les Championnats d'Europe de saut d'obstacle à Göteborg du 23 au 27 août. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Berne: les poussins ne seront plus broyés mais gazés
Plus...