Passer au contenu principal

HippismeSteve Guerdat battu d'un souffle

Il n'a manqué que 45 centièmes au Jurassien pour s'offrir un quatrième Grand Prix à Genève. Marcus Ehning triomphe.

Il n'a manqué que 45 centièmes au Jurassien et à Bianca.
Il n'a manqué que 45 centièmes au Jurassien et à Bianca.
Keystone

Sur les 40 cavaliers qualifiés au départ, ils étaient onze à s’extraire du parcours relevé de ce Grand Prix estampillé Grand Chelem de saut d’obstacles, dimanche après-midi sur la piste en sable de Palexpo. Onze candidats de qualité à la victoire finale, dont le Jurassien Steve Guerdat (36 ans), avec sa jument Bianca, et le vainqueur de l’édition 2017, l’Américain Kent Farrington (37 ans), montant à nouveau Gazelle. Il s’en est toutefois fallu d’un rien pour que Guerdat manque le barrage. Auteur d’un sans-faute, le champion olympique de 2012 a terminé son parcours seulement 10 centièmes de seconde avant qu’il ne soit sanctionné d’un point pour dépassement de temps. Et c’est un écart presque aussi infime qui a privé Steve Guerdat et Bianca d’une quatrième victoire dans ce Grand Prix, après 2006, 2013 et 2015. Parti à l’attaque du temps de référence établi par Marcus Ehning, le Jurassien, vainqueur vendredi de la finale du top 10 mondial sur la même piste, a échoué à seulement 45 centièmes de l’Allemand. Celui-ci, vainqueur de la manche de Grand Chelem d’Aix-la-Chapelle (All) en mai dernier, s’est ainsi imposé pour la première fois dans l’épreuve reine du concours indoor genevois. Il reçoit un bonus de 250'000 euros promis aux cavaliers remportant deux manches non successives la même année sur le circuit. Ils s’ajoutent aux 400'000 francs attribués au vainqueur de Genève.

Martin Fuchs 14e Maigre consolation pour le public de Palexpo, son hongre Prêt à Tout est la propriété de la Suissesse Ruth Krech. «C’est fou, je n'arrive toujours pas à y croire, a déclaré le vainqueur. C'est une petite part de Suisse qui gagne. Je suis désolé pour Steve, mais c’était l’heure de mon cheval.» Triple vainqueur de la Coupe du monde de saut (2003, 2006 et 2010), champion du monde (2010) et olympique (2000) par équipes, Ehning ajoute une nouvelle belle ligne à son riche palmarès. Les autres Suisses alignés ont connu une après-midi plutôt frustrante. Meilleur atout helvétique aux côtés de Guerdat, le Zurichois Martin Fuchs (26 ans) a dû se contenter de la 14e place, après avoir commis avec Clooney sa seule faute dès le deuxième obstacle. Première Suissesse qualifiée derrière le duo médaillé aux derniers Jeux équestres mondiaux à Tryon, en septembre dernier, la Soleuroise Barbara Schnieper a également commis une seule erreur avec Cicero, ce qui lui a valu le 19e rang. La Schwytzoise Nadja Peter Steiner, 23e, a écopé d’un point de pénalité supplémentaire pour avoir dépassé de 45 centièmes les 75 secondes imparties pour boucler le parcours. Plus loin, on retrouve le Neuchâtelois Bryan Balsiger (26e) et le Soleurois Elian Baumann (30e). Autre Soleurois en lice, Pius Schwitzer a pour sa part préféré abandonner après avoir enchaîné une mauvaise série de fautes.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.