Et si le sport se prenait au sérieux!

Mon vœu pour 2017 Sera-t-il possible de voir en 2017 des instances faîtières enfin responsables et irréprochables? Faisons le pari.

Le sport et l'idéal olympique font toujours rêver. Mais l'envers du décor n'est pas toujours reluisant...

Le sport et l'idéal olympique font toujours rêver. Mais l'envers du décor n'est pas toujours reluisant... Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au crépuscule d’une année, il faut donc envisager des vœux pour la suivante. L’exercice est coutumier, le rituel rassure. Mais des vœux pour le monde du sport, c’est quoi? C’est sans doute bien futile, parce qu’au fond le sport l’est, futile. A l’aube de 2017, c’est justement pour cette légèreté-là que le monde du sport devrait être pris au sérieux. Au moins faut-il espérer que les différentes instances sportives mondiales fassent enfin preuve de probité et de sérieux.

Alors on va se prendre à rêver. Etouffée par les enjeux économiques qui se calculent en milliards, la nature ludique du sport a besoin d’autre chose que les turpitudes qui résonnent comme autant de scandales en hauts lieux. On veut bien croire que les faiblesses trop humaines ont gangrené les édiles, à tous les niveaux. Sera-t-il possible de voir en 2017 des instances faîtières enfin responsables et irréprochables? Faisons le pari.

Le CIO? On le voudrait fort et capable de prendre des décisions fortes. Tiens: à la veille de Jeux olympiques, quand un pays est convaincu d’avoir pratiqué un dopage d’Etat, comme la Russie avant les JO de Rio, on aurait aimé que les dirigeants du CIO aient le même courage que la Fédération internationale d’athlétisme, qui avait écarté les athlètes russes. LA FIFA? Après la multiplication des affaires de corruption, on la voudrait recentrée elle aussi sur l’essentiel, le football. Et non pas disposée à envisager une Coupe du monde élargie à 40 pays sous prétexte d’universalité – surtout le meilleur alibi pour remplir encore davantage les caisses.

Et puis on souhaiterait également que les plus riches des sportifs, les stars, montrent l’exemple une fois pour toutes et pas seulement sur les terrains de jeu. En dehors aussi. C’est bien d’être multimillionnaire en tapant dans un ballon. C’est encore mieux quand on ne se soustrait pas mesquinement aux impôts et autres taxes.

Tout cela serait déjà bien pour 2017. On peut rêver?

Créé: 26.12.2016, 20h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...