Passer au contenu principal

Le Signal de Bougy met dans sa vitrine un sport qui pourrait devenir olympique

Le Carougeois Julien Babel jubile: en fin de semaine, c'est déjà sa 4e édition du tournoi international de footgolf, avec un décor magnifique et probablement la visite du CIO

Le footgolf, qui rêve de devenir olympique en 2024, commence à faire son trou. A voir ce week-end au Signal de Bougy.
Le footgolf, qui rêve de devenir olympique en 2024, commence à faire son trou. A voir ce week-end au Signal de Bougy.
DR

C’est l’histoire d’une bande de potes de Carouge qui s’amusait à envoyer un ballon contre un arbre. D’un petit incident, il y a 18 ans, dans le parc des Moraines, où le «swing» avait mal terminé: un carreau brisé en mille morceaux dans un immeuble. C’est à cette époque, à la sortie de ce tir raté, trop appuyé, qu’a germé l’idée dans la tête de Julien Babel. Qu’est né, après cette drôle d’approche, le footgolf…

Le but est d’envoyer le cuir sur un terrain vallonné en un minimum de coups dans les 18 trous de 53 cm. Que de beaux birdies et d’eagles réussis dès lors sur ces fairways avec la grâce diaphane d'un Neymar ou d’un Tiger Woods. C’est en 2013 que le Genevois a créé, avec d’autres passionnés, un terrain au-dessus de Saint-Cergue, à Basseruche. Quel chemin parcouru depuis. D’autres parcours existent désormais en Romandie. A la Caquerelle près de Delémont et au Balcon du Ciel à Nax, en Valais, avec une vue imprenable sur les Alpes.

Ce sport alliant puissance, adresse et nerfs d’acier, ne cesse de faire son trou en Suisse, partout sur le continent. Président de l’Association suisse puis européenne, Julien Babel ne vise plus aujourd’hui des arbres mais les Jeux olympiques en 2024. «On a fait la demande, confirme cet ancien footballeur de la Fontenette. Des membres du CIO vont venir en fin de semaine au Signal-de-Bougy où on organise, du 11 au 13 août, un tournoi international.»

170 joueurs, 18 nations

170 joueurs et joueuses, représentant 18 nations, sont attendus en effet sur La Côte, sur les hauts de Rolle. Il s’agit déjà de la quatrième édition d’une compétition très prisée qui fait désormais partie des 387 tournois organisés dans le monde en une année. «Tout le monde veut venir chez nous, on est complet!» jubile l’organisateur. A l’instar du tennis, des points sont attribués et cette épreuve de La Côte est considérée comme l’une des plus importantes du calendrier. Que ce soit au niveau individuel ou par équipe de deux. «Avec ce décor magnifique, qui surplombe le lac, c’est la plus belle vitrine du footgolf qu’on puisse donner, se réjouit Julien Babel, qui a pu compter sur l’appui de nombreux sponsors. Du coup, renchérit l’organisateur, il y a plus de 8000 francs à gagner, cela devient très intéressant pour les vainqueurs.»

Les Suisses en évidence

Si les Helvètes ne dominent plus de la tête et des épaules dans le monde, quatre joueurs figurent encore dans le top 20 et six dans le top 50 mondial. Si au niveau individuel, les Anglais voire les Argentins demeurent parmi les meilleurs du monde, David Mancino et Lionel Jacot, champions d’Europe en 2014 et 2015, ainsi que Vincent Huber et Fred Simoës vont se battre également pour la gagne.

Au niveau des clubs, Zurich Football Club brille actuellement dans le championnat de… France où il occupe le 4e rang sur 26! «On envisage d’organiser bientôt une compétition nationale l’an prochain avec des formations valaisannes, vaudoises et bâloises», poursuit ce passionné, qui grâce à son invention, a déjà visité 17 pays sur le globe. «On reçoit même, maintenant, des subventions de la Ville de Genève et de Carouge», précise un Babel. Reconnaissant, il a pour projet de mettre sur pied un tournoi scolaire aux Evaux et à Plan-les-Ouates avec des petits parcours ludiques et thématiques où les élèves ne taperaient pas seulement dans le ballon mais pourraient répondre à plein de questions à chaque poste sur des plantes, des fruits ou des arbustes.

Ou comment joindre l’utile à l’agréable.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.