Serena Williams présente sa fille sur Instagram

TennisLa joueuse de tennis américaine a dévoilé les premières images de sa fille, née le 1er septembre, sur les réseaux sociaux.

Serena Williams a mis un terme à sa saison en avril.

Serena Williams a mis un terme à sa saison en avril. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Je vous présente Alexis Olympia Ohanian Jr»: la joueuse de tennis américaine Serena Williams a dévoilé les premières images de sa fille, née le 1er septembre en Floride, dans une vidéo postée sur compte Instagram.

Meet Alexis Olympia Ohanian Jr. You have to check out link in bio for her amazing journey. Also check out my IG stories ????????????

Une publication partagée par Serena Williams (@serenawilliams) le

Absente depuis fin janvier et sa victoire à l'Open d'Australie, Serena Williams avait révélé en avril qu'elle attendait son premier enfant.

Le message de la joueuse de 35 ans est accompagné d'une photo d'elle et de sa fille, ainsi que d'une vidéo d'un peu plus de 2 minutes qui retrace les neuf mois de grossesse vécue par l'ex-no 1 mondiale, depuis la première échographie jusqu'à sa sortie de la clinique. La petite fille pesait 3,1 kg à la naissance, selon le faire-part qui clôt la vidéo. Il précise que l'enfant a déjà un titre du Grand chelem.

Une séquence tournée à Melbourne montre en effet Serena tenant le trophée devant les photographes et soufflant «c'est mon bébé». La légende explique que «personne ne sait alors que je suis enceinte de huit semaines».

Elle montre son ventre rebondi à mesure que le foetus grandit et révèle des scènes de vie du couple qu'elle forme avec Alexis Ohanian, co-fondateur de la plateforme Reddit. Elle ne cache pas non plus les désagréments de la grossesse, dont les chevilles enflées.

... but are you ready?

Une publication partagée par Serena Williams (@serenawilliams) le

La première image du bébé intervient à la fin de la vidéo, peu avant de quitter la clinique, six jours après la naissance.

«Ça a été très, très long, il y a eu beaucoup de complications, mais regardez ce que nous avons, une petite fille !», lance la jeune maman.

Dans une longue interview au magazine Vogue en août, la cadette des soeurs Williams avait promis de faire un retour «incroyable» à l'Open d'Australie en janvier 2018, et un an après avoir conquis son 23e titre majeur en simple, soit un de plus que l'Allemande Steffi Graff et à une victoire du record de l'Australienne Margaret Court. (si/nxp)

Créé: 13.09.2017, 17h58

Articles en relation

Demies-finales 100% américaines, un paradoxe

US Open En l'absence de Serena Williams, le tennis féminin américain se porte bien. Quatre de ses représentantes joueront les demi-finales. Plus...

Drôle d'ambiance autour d'une naissance

US Open Alors que le Gotha du tennis adressait ses félicitations à Serena Williams pour son bébé, son entourage est resté silencieux. Plus...

Serena Williams maman d'une petite fille

Etats-unis L'Américaine a mis au monde dans un hôpital de Palm Beach, en Floride, une petite fille pesant 2,8 kg. Plus...

Serena Williams promet un retour «incroyable»

Tennis Renforcée par le «nouveau pouvoir» que lui procure sa grossesse, l'Américaine veut remporter l'Open d'Australie en 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mugabe démissionne
Plus...