Sacha Décosterd prêt à défier la «crème» planétaire

KaratéLe Genevois s’apprête à disputer le World Open à Tokyo, où seuls les 161 meilleurs combattants du monde sont admis.

Sacha Décosterd s’attaque à un défi de taille. Il s’est préparé d’arrache-pied pour se montrer à la hauteur.

Sacha Décosterd s’attaque à un défi de taille. Il s’est préparé d’arrache-pied pour se montrer à la hauteur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A Tokyo, Sacha Décosterd est à pied d’œuvre. Ce week-end, le combattant genevois va atteindre le sommet de sa carrière en disputant, à 25 ans, le World Open. Prestigieuse, disputée tous les quatre ans, la compétition réunira les 161 meilleurs karatékas mondiaux de style kyokushin – le plus exigeant – toutes catégories de poids confondues! Le must du genre auquel les champions des cinq continents rêvent tous de participer un jour…

Une trentaine d’années après l’inoubliable Andy Hug — une icône au Japon — qui ne s’était incliné qu’en finale face à la légende Shokei Matsui, le combattant du Karaté Kyokushin Club Genève portera le matricule 100 au moment d’entrer dans la compétition. Il y affrontera le Russe Guennadi Netchaev (33 ans, 1,85 m, 87 kg), un adversaire aussi redoutable qu’expérimenté. En cas de succès, il serait ensuite confronté au gigantesque Japonais Kosei Ochiai, auquel il rend… 42 kilos. «C’est la pointe de la pyramide planétaire, seuls les meilleurs d’entre les meilleurs sont présents», souligne son sensei Claudio Alessi, qui le coachera en terre nipponne. Ont fait aussi le voyage quelques combattants supporters et Marc Ristori avec lequel il collabore pour RForce 8, un projet qui réunit des athlètes ainsi que des artistes et autres personnes qui ont su franchir les obstacles rencontrés au cours de leur vie.

Sa sélection, avalisée par les dirigeants et organisateurs japonais de Shin Kyokushin, Décosterd la doit à une série impressionnante de performances au cours des quatre dernières années. Parmi lesquelles la Coupe du monde open 2011 aux Pays-Bas, deux Coupes d’Europe en -80 kg, une ceinture mondiale et une multitude de Grands Prix internationaux.

«En fait, la décision définitive est tombée en avril après sa médaille de bronze aux Européens, où les responsables nippons ont apprécié une nouvelle fois ses qualités en dépit de décisions arbitrales discutables», souligne Claudio Alessi.

Inutile de préciser que Sacha Décosterd s’est astreint à une énorme préparation physique et mentale. «Il a effectué un travail colossal durant les derniers mois, associé à une véritable prise de conscience sur les aspects à améliorer, souligne Claudio Alessi. Sacha apparaît vraiment comme un athlète exceptionnel. Non seulement par ses qualités intrinsèques, mais aussi par son écoute et son assiduité. De même, il n’a pas hésité à s’engager sur une voie encore plus difficile dans ses études universitaires.»

Le défi est de taille, à la mesure de ce World Open. «Il s’agissait à la fois de prendre du poids et d’améliorer ma vitesse d’exécution, confie Décosterd. Je crois que j’y suis parvenu. J’ai ajouté 8 kilos sur la balance tout en gagnant en rapidité, grâce à des entraînements spécifiques. J’ai aussi peaufiné ma technique.» Les méthodes d’airain préconisées par Claudio Alessi n’y sont sans doute pas étrangères…

Arrivés lundi à Tokyo, le maître et son élève mettent la dernière touche à leur préparation. «Nous allons rester ensemble, nous isoler, visiter le mont Mitsumine, parler et méditer pour que Sacha exprime au mieux son potentiel», assure Claudio Alessi. (TDG)

Créé: 27.10.2015, 21h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

En droit suisse, un homme ne peut être violé
Plus...