Ronaldo: deux ans avec sursis et 18,8 millions d'amende

FootballL'attaquant du Real Madrid et du Portugal a conclu un accord à l'amiable avec le fisc espagnol.

Cristiano Ronaldo a réussi à se débarrasser de ses problèmes fiscaux avant son premier match du Mondial.

Cristiano Ronaldo a réussi à se débarrasser de ses problèmes fiscaux avant son premier match du Mondial. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cristiano Ronaldo, l'attaquant vedette du Real Madrid et capitaine de la sélection portugaise poursuivi pour évasion fiscale, a conclu un accord à l'amiable avec le fisc espagnol l'engageant à verser une amende de 18,8 millions d'euros, rapporte vendredi le quotidien El Mundo.

Dans le cadre de cet accord, le footballeur portugais accepte aussi une peine de deux ans de prison, symbolique puisque le droit espagnol prévoit pour les premières infractions qu'une peine inférieure ou égale à deux ans peut être effectuée sous le régime de la probation.

Cet accord intervient à quelques heures de l'entrée en lice de la sélection portugaise dans la Coupe du monde, ce vendredi soir face à l'Espagne. Ronaldo était visé par une enquête pour des irrégularités présumées liées à l'imposition de ses droits d'image perçus entre 2011 et 2014.

Il n'est pas le premier footballeur ayant maille à partir avec le fisc espagnol. L'année dernière, son rival Lionel Messi, star du FC Barcelone et de la sélection argentine, a été condamné à payer une amende de 255'000 euros pour fraude fiscale, remplaçant une peine de prison de 21 mois. (AFP/nxp)

Créé: 15.06.2018, 15h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.