Passer au contenu principal

TennisRoger Federer est reparti pour cinq jours de stress

Comme l'an dernier, le Bâlois a manqué ses débuts au Masters de Londres, vaincu 7-5 7-5 par Dominic Thiem.

Roger Federer ne s'est pas sorti de son mauvais soir, dimanche.
Roger Federer ne s'est pas sorti de son mauvais soir, dimanche.
AFP

Roger Federer va revivre la situation angoissante de l’an dernier où, battu d’entrée par Kei Nishikori, il n’avait atteint les demi-finales du Masters de Londres qu’après moult calculs et complications. C’est reparti: un rien crispé, passablement «en dedans», le Bâlois a subi les assauts désinhibés de Dominic Thiem (7-5 7-5) et transformé la rencontre de mardi après-midi (15 heures) contre Matteo Berrettini en un match de la dernière chance, au mieux de l’avant dernière.

Avant de se toiser dans l’obscurité de l’O2, l’Autrichien menait 4-2 dans ses confrontations avec le Maître, dont deux victoires cette seule année. Tout son corps semblait pénétré de cette certitude que le passé pèserait: de frappes lourdes en petits pas légers, Thiem est entré dans le terrain à chaque ouverture, sans vergogne, profitant d’un court relativement lent où, un peu à sa surprise, tout du moins à la nôtre, Federer n’a pas réussi souvent à le déborder.

Thiem n’est plus seulement un spécialiste de terre battue: à 26 ans, le tennis indoor, même s’il ne lui a jamais été rebutant, lui est devenu plus accessible, plus agréable. Federer s’y attendait-il? Probablement. A-t-il senti que la soirée serait à nouveau difficile après avoir concédé le break dès le premier jeu? Ce n’est pas certain, mais l’impression a subsisté que sa gestuelle, ses déplacements, n’ont jamais atteint le premier stade de la spontanéité: souvent fautif en retour, parfois malheureux dans ses choix, Federer s’est accroché plus qu’il ne s’est lâché.

Il a certes écarté une balle de match à 6-5, il a certes obtenu deux balles de débreak dans ce même jeu, mais sans faire mine d’initier un changement de tendance.

Christian Despont, Londres

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.