Roger Federer est prêt: c'est l'heure d'être grand

TennisLe Bâlois a frappé ses dernières balles ce midi avant de retrouver Rafael Nadal sur le Center Court pour leur demi-finale.

Roger Federer et Jarkko Nieminen vendredi midi.

Roger Federer et Jarkko Nieminen vendredi midi. Image: Jérémy Santallo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contrairement à jeudi, pas de surprise aujourd'hui. Annoncé sur le court 15 d'Aorangi Park à midi (13 heures en Suisse), Roger Federer était bien là à l'heure prévue, avec tout son team à Church Road.

De l'autre coté du filet, toujours un gaucher pour donner le change au Bâlois de 37 ans mais pas le Français Michaël Llodra. Cette fois, c'est le Finlandais Jarkko Nieminen qui l'a échauffé. Les deux joueurs sont de la même année et «RF» s'était même déplacé à Helsinki le 9 novembre 2015 pour le jubilé de celui qui a atteint son meilleur classement en carrière (13e) en juillet 2006.

Au menu, une séance un poil plus longue que d'habitude pour Roger Federer, environ 35 minutes, qui a frappé un peu du fond de court avant de travailler dans la diagonale pour ensuite finir le long de la ligne. Il est intéressant de noter que le «Maître» a choisi en Nieminen un joueur dont la balle ressemble plus à celle de Rafael Nadal. La veille, celle de Llodra arrivait plus à plat.

Vers 12h40, Roger Federer a rebroussé chemin après avoir pris quelques photos avec son partenaire d'entraînement. Il a aussi pris la pose avec une jeune fille. «D'accord mais on fait vite», a-t-il lâché, avant de saluer les fans massés devant les grilles. L'icône s'est ensuite engouffrée dans un tunnel par des escaliers.

Créé: 12.07.2019, 14h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...