Roger Federer: «J'espère qu'il n'a plus d'énergie»

TennisSatisfait de sa production contre Lucas Pouille, le Bâlois a parlé de son adversaire des 8es de finale: Matteo Berrettini.

Roger Federer passera un dimanche tranquille à Londres.

Roger Federer passera un dimanche tranquille à Londres. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si l'arrivée de Roger Federer dans la salle d'interview principale s'est déroulée dans le plus grand des calmes à 19h30 (20h30 en Suisse), la sortie du «Maître» a été entourée par une certaine confusion quelques instants plus tard. Au moment de passer la porte, le Bâlois a été accosté par un supposé confrère qui voulait faire un selfie. Le Monsieur a été remis à sa place par une dame de l'organisation. «Je ne suis pas autorisé», a lâché «RF» sans se retourner. L'homme, qui n'avait aucune accréditation autour du cou, a été pris en chasse jusque dans les couloirs qui nous ramenaient à la salle de presse.

Roger Federer, vous avez encore fait tomber des records aujourd'hui à Wimbledon: 17e apparition en 8es de finale, 350 victoires en Grand Chelem. Ça vous fait quoi?

Ces records veulent dire quelque chose pour moi mais pas tout non plus parce que je suis parfaitement conscient que tout le monde ne pouvait pas jouer tous les Grand Chelem ces cent dernières années. Cela fait vraiment vingt ans que c'est le cas. Voyager est devenu plus facile. Et je suis sûr que cela va continuer dans le futur.

Étiez-vous un peu crispé au début de votre match contre Lucas Pouille?

Je trouve que le match a bien commencé, le niveau était très haut. Il fallait bien trouver les zones dans lesquelles il fallait jouer ou servir. C'était difficile la fin du premier set mais je fais un très bon bon point à cinq partout balle de break pour Lucas. Attaquer en revers, ce n'est pas quelque chose que je fais tous les jours. D'habitude j'attaque soit avec le service, soit avec le coup droit, en revers c'est plus rare. C'était très important de sauver cette situation là et après j'ai commencé à me libérer. J'ai joué quelques coups incroyables. Cela m'a donné beaucoup de confiance mais Lucas est resté au contact. Il a fait son match au troisième set et peut-être j'aurais pu retourner un peu mieux sur ses deuxièmes mais il variait bien les effets et la vitesse. J'ai fait un très bon match, je suis très satisfait.

Vous affrontez Matteo Berrettini lundi. Est-ce un adversaire dangereux en milieu de tournoi?

Peut-être, oui. Je ne le connais pas très bien. Donc cela va me rendre les choses un peu plus difficiles. Je l'ai vu jouer un peu à Halle et bien sûr, son épopée à Stuttgart. Il arrive à confirmer ici. Ce n'est pas facile, surtout quand vous êtes en quelque sorte nouveau sur le circuit (...) Mais oui, je m'attends à une rencontre compliquée. J'espère qu'il n'a plus d'énergie après aujourd'hui (ndlr: Berrettini s'est qualifié en 5 sets et 4h19) (rires). Je suis sûr qu'il va récupérer. Il est jeune (23 ans). Je suppose que nous verrons un match serré lundi.

Créé: 06.07.2019, 22h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...