Ribéry pris à partie par un fan à l'entraînement

MunichS'étant présenté auprès d'un vigile du centre d'entraînement du Bayern Munich comme étant un «un ami» du joueur, un intrus, également de nationalité française, a dupé la sécurité et a eu un échange très vif avec Franck Ribéry.

Francki Ribéry, l'international français du Bayern Munich.

Francki Ribéry, l'international français du Bayern Munich. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'international français du Bayern Munich Franck Ribéry a été pris à partie mercredi par un supporteur français qui, en dupant la sécurité, a réussi à se faufiler jusqu'aux vestiaires du centre d'entraînement, selon un porte-parole du club.

L'homme s'est présenté auprès d'un vigile comme "un ami" du joueur français de 29 ans, a indiqué ce porte-parole du Bayern.

"L'inconnu a été accompagné jusqu'à l'entrée des vestiaires et a même réussi à entrer dans les vestiaires. Il a alors rencontré Ribéry, il s'en est suivi un échange verbal très vif", a-t-on expliqué.

Selon le porte-parole du club, un "quiproquo" serait à l'origine de l'incident. "Ribéry avait auparavant annoncé que son cousin et son frère souhaitaient assister à cet entraînement fermé au public", a-t-on ajouté.

Tandis que l'intrus a été évacué du site par le service d'ordre, le club a alerté la police de ce fan dont la nationalité française a pu être établie grâce à la plaque d'immatriculation de son véhicule, a-t-on ajouté.

Le club le plus titré d'Allemagne n'a pas porté plainte contre cet homme, dont l'âge n'a pas été précisé, mais on lui a notifié une interdiction de pénétrer l'enceinte du siège munichois.

Le même homme s'était déjà illustré il y a deux semaines au siège du club allemand: il entendait alors remettre un chien de combat au milieu de terrain offensif du Bayern, selon la même source. Ribéry avait indiqué ne pas être au courant et l'animal avait été placé dans un chenil.

lg/hap/we (afp/nxp)

Créé: 13.02.2013, 17h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...