Passer au contenu principal

Reporté, le 16e Genève Marathon ne sait pas sur quel pied courir

L’épreuve n’aura pas lieu les 9 et 10 mai, Covid-19 oblige. Mais se disputera-t-elle en octobre ou au… printemps 2021?

Le Genève Marathon s'exilera-t-il en automne, comme il l'avait fait en 2008 en raison de l'Eurofoot?
Le Genève Marathon s'exilera-t-il en automne, comme il l'avait fait en 2008 en raison de l'Eurofoot?
Georges Cabrera

La pandémie qui frappe le sport de plein fouet a aussi eu raison du Genève Marathon. Comme il fallait s’en douter, sa 16e édition ne se disputera pas les 9 et 10 mai prochains. «Aujourd’hui, un seul objectif nous anime: la santé de tous», indiquent les organisateurs par voie de communiqué. Désormais, une réflexion les occupe aussi, ou plutôt un dilemme. Est-il possible de reporter l’épreuve en automne, comme l’ont fait beaucoup d’autres marathons printaniers tels que Paris, Londres ou Barcelone, ou faudra-t-il se résoudre à l’annuler? Sans compter que le virus ne sera peut-être pas encore totalement jugulé d’ici-là…

Dans un monde sans obstacle, le marathon genevois se verrait bien sauter l’été (et la vague du coronavirus) à pieds joints et se retrouver les 3 et 4 octobre sur le pont du Mont-Blanc. C’est son scénario préféré, celui qui lui causerait le moins de dommages financiers. «Cependant, nous ne maîtrisons pas tous les éléments et une annulation de l’édition 2020 est malheureusement envisageable», tempèrent les organisateurs. De nombreux marathons, comme Vienne ou Copenhague, ont recouru à cette solution extrême.

Il est vrai que reporter de cinq mois une telle organisation, qui regroupe plus de 16 000 concurrents, n’est pas une mince affaire. «Cela implique la coordination de nombreux acteurs et dépend de centaines de paramètres additionnels», ajoutent-ils. Si les organisateurs ne savent pas vraiment sur quel pied courir, ils ne baissent pas pour autant les bras. «Nous ne lâchons rien et nous redoublons d’efforts, avec les autorités de la Ville et du Canton de Genève, les communes, nos partenaires, nos prestataires et toutes les personnes impliquées, pour pouvoir organiser une belle fête avec nos participants: pour eux et pour toute la famille du marathon», soulignent-ils.

Les prochains jours d’analyse et de négociations seront décisifs. La décision finale sera annoncée dans le courant du mois de mai.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.