Une faute rageante pour Steve Guerdat

HippismeLe cavalier jurassien se classe pour l'instant onzième sur Bianca, en finale de la Coupe du monde, à Paris, jeudi.

Steve Guerdat et Bianca, à Genève, en 2017. (Photo d'illustration)

Steve Guerdat et Bianca, à Genève, en 2017. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une petite hésitation à l'approche d'une palanque a empêché Steve Guerdat de frapper d'emblée un grand coup en finale de la Coupe du monde à Paris. Tout espoir n'est toutefois pas perdu pour le Jurassien, onzième de cette chasse inaugurale sur Bianca.

On le dit souvent de la chasse (une épreuve qui se joue au temps, chaque faute étant synonyme de quatre secondes de pénalité): on ne peut pas y gagner le titre, mais on peut perdre celui-ci. Dans cet ordre d'idée, Guerdat et sa jument suédoise de 12 ans n'ont esquivé ce premier piège que partiellement.

Sur la piste de Bercy, le Jurassien a signé un excellent 63''80, soit le sixième meilleur temps de la soirée. De quoi alors quand même susciter les regrets du double vainqueur de l'épreuve (2015 et 2016) qui, sans sa faute, aurait figuré au cinquième rang avant les deux dernières épreuves (vendredi et dimanche). «Bianca était super, la faute est frustrante, a commenté le cavalier. La chance n'était pas de notre côté aujourd'hui, j'espère que ça va tourner.»

Onze points de retard

Au classement général, Guerdat accuse onze points de retard sur l'Américaine Beezie Madden, impeccable sur Breitling et lauréate devant l'Allemand Daniel Deusser (Cornet d'Amour) et un autre cavalier US, Devin Ryan (Eddie Blue). Le format des deux prochains sauts (un barème A avec barrage le vendredi et un barème A en deux manches le dimanche) et de la compétition est de nature à brasser les cartes. Mais, pour jouer la gagne, le champion olympique 2012 n'aura plus le droit à l'erreur.

Paul Estermann, l'autre Suisse en lice à Paris, a terminé vingt-troisième sur Lord Pepsi, après avoir fauté sur le deuxième obstacle puis, plus tard, dans le triple. (ats/nxp)

Créé: 12.04.2018, 22h38

Articles en relation

Steve Guerdat: «Je pense que Bianca peut le faire»

Hippisme La belle histoire d'amour entre Steve Guerdat et son cheval va connaître un nouveau chapitre que le Jurassien veut triomphal, dès jeudi à Paris-Bercy. Plus...

Steve Guerdat s'impose avec Hannah

Hippisme Steve Guerdat a remporté le Grand Prix de Stuttgart, qui comptait pour la Coupe du monde. Plus...

Steve Guerdat troisième sur Bianca

Hippisme Steve Guerdat a pris la troisième place du Grand Prix Coupe du monde de Lyon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...