Passer au contenu principal

Rafael Nadal mate un grand Stanislas Wawrinka

Le Vaudois n'a pas à rougir de sa défaite. Battu 7-6 7-6 mercredi, il a livré une réplique presque parfaite à Rafael Nadal, assuré de finir l'année numéro 1 mondial.

Stanislas Wawrinka s'est incliné face à Novak Djokovic. Le Serbe rejoint Nadal en finale du Masters.
Stanislas Wawrinka s'est incliné face à Novak Djokovic. Le Serbe rejoint Nadal en finale du Masters.
Reuters
Stanislas Wawrinka s'est incliné face à Novak Djokovic. Le Serbe rejoint Nadal en finale du Masters.
Stanislas Wawrinka s'est incliné face à Novak Djokovic. Le Serbe rejoint Nadal en finale du Masters.
Keystone
Gasquet battu par Del Potro. (4 novembre 2013)
Gasquet battu par Del Potro. (4 novembre 2013)
AFP
1 / 44

Rafael Nadal terminera l'année à la première place mondiale. L'Espagnol est hors de portée de Novak Djokovic (no 2) grâce à son succès fêté face à Stanislas Wawrinka mercredi dans le Masters.

Vainqueur 7-6 (7/5) 7-6 (8/6) du Vaudois après 2h12' d'une lutte intense, le gaucher majorquin est par ailleurs d'ores et déjà qualifié pour les demi-finales. Il s'était déjà imposé en deux manches pour son entrée en lice dans la poule A aux dépens de David Ferrer (no 3), que Stanislas Wawrinka devra battre vendredi pour espérer se hisser dans le dernier carré.

Superbe réplique

Stanislas Wawrinka a donc subi son 12e revers en 12 duels avec Rafael Nadal, et n'a toujours pas gagné le moindre set face à lui.

Mais il a offert une superbe réplique à l'Espagnol en réussissant notamment des prodiges au filet, comme cette somptueuse volée amortie de coup droit qui lui permettait de mener 6-5 au premier set. Et il s'est battu comme un lion, recollant au score dans les deux manches après avoir accusé à chaque fois un break de retard.

Le champion junior de Roland-Garros 2003 ne peut pas se reprocher grand-chose, lui qui a remporté trois points de plus (83-80) que son adversaire. Il regrettera avant tout d'avoir glissé alors qu'il s'apprêtait à claquer une volée de revers qui lui aurait permis d'égaliser à 6/6 dans le premier jeu décisif.

Rafael Nadal ne tremblait alors pas au moment d'armer un passing gagnant de coup droit. L'Ibère ne tremblait d'ailleurs pas non plus lorsqu'il effaçait d'un smash une balle d'égalisation à un set partout à 5/6 dans le second tie-break.

Bilan impressionnant

Rafael Nadal, qui avait déjà conclu à deux reprises une saison au sommet de la hiérarchie (2008 et 2010), est donc officiellement récompensé pour son incroyable retour au premier plan.

Au repos forcé pendant sept mois après l'édition 2012 de Wimbledon en raison d'une grave blessure au genou gauche, le taureau de Manacor a quasiment tout raflé en 2013 alors qu'il a encore dû faire l'impasse sur l'Open d'Australie.

Son bilan est impressionnant: 73 victoires désormais -pour 6 défaite - et 10 titres conquis. Rafa a notamment triomphé pour la huitième fois à Roland-Garros, remportant en outre son deuxième US Open. Il s'est également adjugé cinq Masters 1000, atteignant la finale dans treize des seize tournois qu'il a disputés.

Seule ombre au tableau, sa défaite subie au 1er tour à Wimbledon, sur un gazon où son genou était soumis à trop rude épreuve.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.