Et de quatre pour la Suisse

Hockey sur glaceL’équipe de Patrick Fischer a remporté ses quatre premiers matches des Mondiaux. Elle a battu la Norvège 4-1 mercredi.

Hischier (à g.) et Fiala sont toujours invaincus dans ces Championnats du monde.

Hischier (à g.) et Fiala sont toujours invaincus dans ces Championnats du monde. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contrairement à la veille contre l’Autriche (4-0), la Suisse a cette fois-ci marqué rapidement. Une ouverture du score tombée de la canne d’Andres Ambühl, parfaitement servi par Christoph Bertschy et Romain Loeffel (6e, 1-0). Elle n’a ensuite pas attendu trop longtemps avant de se mettre à l’abri grâce à une autre réussite signée Nico Hischier cette fois-ci (21e, 2-0). Le troisième but, signé Grégory Hofmann sur passe de Lino Martschini, est survenu en troisième période (50e, 3-0). Le quatrième a été l’œuvre d’Ambühl suite à un tir de Joël Genazzi (57e, 4-0).

Si les joueurs de Patrick Fischer ont accordé un nombre inhabituellement élevé de tirs à leurs adversaires en première période (14), l’une des raisons provient certainement du fait qu’ils ont bénéficié de moins de 24 heures de repos après leur match disputé la veille à 20h15 face à l’Autriche.

Place aux grosses cylindrées

Reste que malgré leur manque de fraîcheur, les Suisses ont parfaitement géré leur match. Jamais en difficulté, si ce n’est par moments lorsque les Norvégiens ont évolué en supériorité numérique, la sélection helvétique n’a laissé planer aucun doute quant à l’issue de la rencontre. Avec quatre victoires en autant de rencontres face aux «petites» équipes de son groupe, dont deux blanchissages et un seul but encaissé à forces égales, la Suisse va enfin pouvoir se mesurer aux meilleures nations. Samedi et dimanche, elle défiera deux géants de la compétition: la Suède, championne du monde en titre, puis la Russie, la meilleure formation du tournoi sur le papier. Un sacré défi.

Créé: 15.05.2019, 18h42

Suisse - Norvège 4-1 (1-0 1-0 2-1)

Ondrej Nepela Arena. 4673 spectateurs.

Arbitres: MM. Iverson (Can), Tufts (E-U), Dalton (G-B) et Nikulainen (Fin).

Buts: 6e Ambühl (Bertschy, Loeffel) 1-0, 21e Hischier (Fiala) 2-0, 50e Hofmann (Martschini) 3-0, 57e Ambühl (Genazzi, S. Moser) 4-0, 58e Lindstrom (Reichenberg) 4-1.

Suisse: Genoni; Fora, Frick; Diaz, Josi; Loeffel, Genazzi; Weber; Ambühl, Bertschy, Moser; Praplan, Hischier, Fiala; Andrighetto, Haas, Scherwey; Martschini, Kurashev, Hofmann; Rod. Entraîneur: Fischer.

Norvège: Holm; Holos, Bonsaksen; Lesund, Espeland; Johannesen, Bull; Norstebo, Kaasastul; Pa. Thoresen, Olimb, Olden; Vlakvae Olsen, Haga, Trettenes; Martinsen, Lindstrom, Reichenberg; Roymark, Forsberg, Roest. Entraîneur: Pe. Thoresen.

Pénalités: 5 x 2’ contre la Suisse, 4 x 2’ + 2 x 10’ (Martinsen, Bonsaksen) contre la Norvège.

Notes: La Suisse sans Berra, Bertaggia (surnuméraires) ni J. Moser (blessé, tournoi terminé). La Norvège sans Kristiansen, Arntzen ni Rosseli Olsen (surnuméraires). Tir sur le poteau: Martschini (17e).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...