Avant les play-off, Chênois aura battu tout le monde

VolleyballLucerne leur résistait encore, mais les Genevois se sont imposés 3-0 dimanche. Avant de les affronter en quart de finale.

L'entraîneur de Chênois, Charly Carreño.

L'entraîneur de Chênois, Charly Carreño. Image: Georges Cabrera (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pas un adversaire de LNA n’aura résisté à Chênois depuis le mois de décembre. «Depuis la Coupe Fred Fellay, les joueurs ont compris qu’ils pouvaient battre tout le monde», affirme Michel Lamas, membre du comité. Avec onze victoires consécutives en championnat, les joueurs de Charly Carreño ont terrassé la concurrence. En fait, il ne manquait plus que Lucerne à leur pedigree. Une équipe contre qui ils avaient perdu leurs deux premières confrontations et qu’ils recevaient hier. Résultat? Une victoire nette (3-0), comme pour attester que plus personne ne peut échapper à Chênois. Et surtout pas Lucerne, qui sera son adversaire en quart de finale de play-off.

À Sous-Moulin, ce dimanche, il fallait prendre un avantage psychologique. «Si nous avions perdu une troisième fois contre eux, nous les aurions remis dans un fauteuil, insiste Michel Lamas. Là, au contraire, ce succès nous met en confiance.» Et plutôt deux fois qu’une, car aucune des deux équipes n’a négligé ce match qui comptait pourtant pour beurre, les positions finales au classement étant déjà figées. Tant Carreño que son alter ego Bertolacci avaient en effet choisi d’aligner leur six de base. À Chênois, cela signifie un Babic toujours très présent à l’attaque (17 points), mais qui reste bien épaulé par Jérôme Fellay et Quentin Zeller. «Mais toutes nos dernières victoires sont la résultante d’un jeu d’équipe, il n’y a pas un joueur à sortir plus qu’un autre», souligne Lamas.

L’objectif européen

C’est là la force d’une équipe qui avait moyennement commencé le championnat. Trop inconstant, Chênois rivalisait avec les cadors et peinait à s’imposer contre les clubs de milieu de tableau. C’était avant que le travail de Carreño ne porte vraiment ses fruits, que ses joueurs respectent aussi ses consignes. Chênois ira samedi à Lucerne avec la ferme intention de marquer un premier point, avant de recevoir une semaine plus tard les Lucernois. «Je m’attends à une confrontation serrée, nous ne devrons pas l’aborder comme les tout grands favoris», estime Michel Lamas. Avant de rappeler: «Mais notre objectif reste de retrouver la Coupe d’Europe. Alors il faudra passer.»

Chênois-Lucerne 3-0 (26-24 25-19 25-20)

Sous-Moulin. 250 spectateurs. Arbitres: MM. Wolf et Droguett. Chênois: Dosanjh (passeur, 8?pts); Dustinac (7), Fellay (10), Babic (17), Zeller (10), Ruca (4); Kapur (libero); S. Abramov, Blazy.

(TDG)

Créé: 12.03.2018, 16h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Tunisie: un projet de loi veut que les femmes héritent autant que les hommes
Plus...