Pelé est sorti de l'hôpital

FootballLa star brésilienne a pu quitter l'établissement de Sao Paulo où elle s'est fait retirer un calcul rénal.

Pelé a passé 13 jours à l'hôpital entre Paris et Sao Paulo.

Pelé a passé 13 jours à l'hôpital entre Paris et Sao Paulo. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le «Roi» Pelé, légende vivante du football, est sorti lundi de l'hôpital de Sao Paulo où il s'est fait retirer un calcul rénal il y a deux jours, a annoncé l'établissement où a été pratiquée l'intervention.

«Le patient Edson Arantes do Nascimento est sorti de l'hôpital ce matin», a simplement annoncé en début d'après-midi l'hôpital Albert Einstein dans un bulletin médical.

Le Brésilien de 78 ans avait été admis le 3 avril à l'Hôpital américain de Neuilly (banlieue ouest de Paris) pour une infection urinaire sévère.

Le triple champion du monde (1958, 1962, 1970) est ensuite retourné au Brésil, où il s'est rendu directement à l'hôpital Albert Einstein.

Opération samedi

Samedi, il s'est vu retirer un calcul de l'uretère gauche, canal qui transporte l'urine du rein vers la vessie.

Au total, Pelé aura passé 13 jours à l'hôpital, six près de Paris et sept à Sao Paulo.

Avant d'être hospitalisé à Neuilly, il venait de rencontrer le jeune champion du monde français Kylian Mbappé, dans le cadre d'une opération promotionnelle organisée par un sponsor commun.

Pelé n'a qu'un rein depuis l'époque où il était encore joueur. Une côte cassée pendant un match avait endommagé son rein droit qui avait finalement été retiré.

La santé de celui que beaucoup considèrent comme le plus grand footballeur de tous les temps préoccupe ses fans depuis plusieurs années.

Fin 2014, il avait déjà été victime d'une grave infection urinaire et placé en soins intensifs et sous dialyse.

Créé: 15.04.2019, 21h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...