Passer au contenu principal

Patrick Müller et Hakan Yakin ont su allier puissance, adresse et nerfs d’acier

Les deux anciens internationaux se sont régalés sur le parcours exigeant du Golf Parc du Signal-de-Bougy.

Patrick Müller a apprécié ce nouveau sport de plus en plus en vogue.
Patrick Müller a apprécié ce nouveau sport de plus en plus en vogue.
DR

Un petit pointu sur le green avant un swing sur le neuf: que de jolis coups avec de longues transversales qui se sont terminés par un putt. Les spécialistes de footgolf se sont éclatés de jeudi à dimanche au Signal-de-Bougy dans un décor exceptionnel.

Retraités du ballon rond, les anciens internationaux Patrick Müller et Hakan Yakin ont apprécié ce nouveau sport de plus en plus en vogue. «C’est beaucoup plus compliqué techniquement qu’il n’y paraît, mais quel plaisir!» s’est exclamé l’ancien défenseur genevois qui a gagné son défi face à deux anciennes championnes de Suisse de la spécialité.

L’ex-star de Grasshopper et du FC Bâle a également été conquise par cette discipline qui allie puissance, adresse et nerfs d’acier «Je suis un amoureux du ballon et de la compétition, le footgolf réuni mes deux passions, a commenté le technicien. C’était très ludique et je me suis pris au jeu très rapidement. Le footgolf est un sport à part entière qui a un bel avenir.» Le frère de Murat est décidé à disputer encore une manche du championnat suisse cette saison qui pourrait lui permettre de se qualifier pour les Mondiaux à Marrakech en décembre.

Après le succès de la paire composée de Lionel Jacot (champion d’Europe en 2015) et du directeur du tournoi Samuel Bosson (champion suisse en 2014) en double le vendredi, plus de 140 professionnels issus de 15 pays ont participé à l’Open Classic, le week-end, comptant pour le tour européen et le championnat du monde. La victoire par équipe est revenue aux Helvètes grâce aux belles performances de David Mancino (5e), de Vincent Huber (7e) – qui a établi le nouveau record du parcours à -10 – ainsi que Frédéric Simoes (10e) et Lionel Jacot (24e) pour laisser derrière eux l’Argentine et les Pays-Bas, soit les deux meilleures nations du monde.

Côté féminin, la jeune Allemande Laura Rolli (21 ans) a remporté l’épreuve alors que chez les hommes, l’Anglais Ben Clarke s’est adjugé «The Classic».

Rendez-vous pour la 6e édition l’an prochain.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.