Passer au contenu principal

Pat Emond entre dans la cour des grands pour convaincre

Le Québécois passe des juniors à la 1re de Ge/Servette sans l’ombre d’une hésitation. C’était le bon moment pour succéder à McSorley

Pat Emond prend les clés de Ge/Servette pour les deux prochaines saisons. Avec la bénédiction de Chris McSorley, son désormais directeur sportif.
Pat Emond prend les clés de Ge/Servette pour les deux prochaines saisons. Avec la bénédiction de Chris McSorley, son désormais directeur sportif.

Au moins, il n’aura pas à promettre d’apprendre le français. C’est déjà ça. Tabernacle, Pat Emond est le nouvel homme fort de Ge/Servette pour les deux prochaines saisons (plus une en option). Son accent fleure bon la Belle Province. Le Québécois de 54 ans succède à un monument. Et il use avec une certaine ruse de belles phrases colorées. «On aime bien le langage imagé au Québec, sourit-il. Un exemple? Si tu n’aimes pas la chaleur, tu ne restes pas dans la cuisine!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.