Noah Rod: «Avec Genève-Servette, je dois devenir un joueur clé!»

Hockey sur glaceLe jeune attaquant des Vernets est de retour de San José, où il a participé à un camp avec sa franchise de NHL

C’est dans la peau d’un Requin que s’est retrouvé Noah Rod la semaine dernière.

C’est dans la peau d’un Requin que s’est retrouvé Noah Rod la semaine dernière. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec cette chaleur, vous reprendrez bien un peu de glace? Fou de hockey, Noah Rod, le joueur de Ge/Servette, ne se pose pas la question. Il en déguste sans modération. Il l’adore tellement qu’il ne peut plus s’en passer. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. L’été aussi, il enfile ses patins, ses gants et sa tunique de gladiateur. A vrai dire la rondelle ne fait pas uniquement son printemps en hiver, au point qu’il est allé durant une semaine en Californie pour reprendre une dose. C’est avec des étoiles plein les yeux qu’il a rejoint les Requins de San José, franchise de NHL qui l’a drafté au 2e?tour et en 53e position la saison passée.

Dans le club de Californie, Noah Rod a retrouvé deux Suisses, à savoir Mirko Müller et Timo Meier, lequel vient de signer un contrat de trois ans avec les Sharks et un salaire de base de 925?000 dollars une fois qu’il aura disputé dix rencontres de NHL. Cela donne des idées!

«On s’entend bien, on se connaît depuis un bon moment, explique le Romand. Il y a d’ailleurs une bonne ambiance entre les Européens, les Américains sont un peu plus réservés…»

«Ils ont serré la vis»

Il s’agissait pour le Genevois de son deuxième camp avec les Sharks de Joe Thornton et de Logan Couture dans cette patinoire de 17?500 places. «Et je dois reconnaître que c’était beaucoup plus dur physiquement que la dernière fois, ils ont serré la vis, transpire encore ce dévoreur d’espaces qui rêve comme ses coéquipiers suisses d’une carrière en Amérique du Nord. Cela s’est bien passé pour moi, sourit Noah. J’avais un bon feeling sur la glace. On m’a donné plein de petits conseils à utiliser dans mon club, j’apprécie énormément et me réjouis de les mettre en pratique avec les Grenat.»

Outre Atlantique, on a toujours des vues sur ce guerrier prêt à tout pour y arriver. «A San José, ils sont toujours autant contents de moi», renchérit le poulain d’un Chris McSorley qui attend aussi de lui qu’il franchisse encore un saut de qualité cette saison. «Je dois maintenant essayer de devenir un joueur clé à Genève avant de partir, si tout se passe bien, en NHL», acquiesce l’attaquant chaux-de-fonnier des Aigles.

Avec deux autres Suisses

Manager général des San José Sharks, Doug Wilson attend désormais de ce garçon de 19?ans qu’il s’améliore dans tous les domaines. «Il ne m’a pas parlé de choses précises, je sais juste que, que ce soit au niveau du patinage et de la technique de canne, je dois continuer de progresser partout. Je suis de toute manière en contact avec eux toute la saison. Ils m’ont à l’œil!»

A peine revenu de San José où il a patiné comme un forcené, le jeune Servettien a pris la route d’Arosa, pour continuer de «bouffer de la glace». Avec ses camarades des Vernets, Auguste Impose, Damien Riat, Gauthier Descloux et Léo Chuard, il fait partie de la sélection suisse des M20. Ils sont en stage jusqu’au 25 juillet dans les Grisons avec quatre matches au programme: deux contre l’Allemagne et deux face au Belarus.

Puis, il sera temps pour Noah et ses camarades de reprendre le chemin des Vernets, avec les premiers entraînements, le 3 août d’enchaîner avec les Hockeyades à la vallée de Joux (du 11 au 14 août) puis la Ligue des champions le 29.

Vous reprendrez bien un peu de glace? (TDG)

Créé: 19.07.2015, 22h54

LNA

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Khashoggi, l'Arabie saoudite et le Yémen
Plus...