Passer au contenu principal

Des Mondiaux qui vont briser la glace

En mai, les cracks seront en vedette aux Vernets. En attendant, c’est l’organisation qui doit faire preuve de souplesse.

La gym acro se décline en duo, en trio ou en quatuor. Avec grâce et dynamisme.
La gym acro se décline en duo, en trio ou en quatuor. Avec grâce et dynamisme.
Magali Girardin

D’autres que lui se mordraient les doigts d’avoir eu une idée aussi extravagante. Organiser, ce printemps (18-31 mai), les Mondiaux de gymnastique acrobatique à la patinoire des Vernets, quel exercice de contorsion et quelle prise de tête! Seulement voilà, ce genre d’états d’âme ne l’effleure pas. César Salvadori est souple et opiniâtre. «Un peu fou aussi», confirme-t-il. Instigateur du projet, l’ancien prof d’éducation physique continue de s’investir à fond. Sa passion pour ce sport aussi spectaculaire qu’ignoré est plus forte que tout. «On me dit: ce que tu imagines là est impossible. Mais rien ne le prouve. Alors, je mets tout en œuvre pour le réaliser», affirme-t-il.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.