L'AS Monaco inflige à Nancy un score de... tennis

Foot - FranceJeu, set et match: les Monégasques ont écrasé le néo-promu et se sont imposés 6-0, samedi.

Le Colombien Radamel Falcao a inscrit deux des six buts monégasques de la soirée.

Le Colombien Radamel Falcao a inscrit deux des six buts monégasques de la soirée. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'AS Monaco a réussi un carton à domicile, lors de la 12e journée de la Ligue 1. Emmenés par un Radamel Falcao retrouvé, les Monégasques ont battu Nancy 6-0. A la faveur de ce large succès, ils reviennent à trois points de Nice, qui se déplacera à Caen dimanche. Et ils comptent aussi provisoirement trois points d'avance sur le Paris SG, qui reçoit Rennes dimanche en clôture de la 12e journée.

Face à un néo-promu bien tendre, l'AS Monaco a eu la partie trop facile. L'ouverture du score par Falcao est tombée suffisamment tôt – à la 25e minute – pour que le doute, son pire ennemi sans doute dans un tel match, puisse surgir. Le Colombien a réalisé samedi un nouveau doublé. On doit les autres buts à la jeune sensation monégasque, Kylian Mbappé, à l'Argentin Guido Carrillo, lui aussi auteur d'un doublé et au Brésilien Fabinho.

Un nul pour Moubandje

Seul Suisse en lice samedi, François Moubandje peut nourrir des regrets. A Nantes, Toulouse a, en effet, concédé l'égalisation (1-1) dans le temps additionnel. On n'ose imaginer le dépit qui a pu saisir l'entraîneur Pascal Dupraz.

Soirée animée dans les tribunes

Des supporteurs mécontents du FC Nantes ont approché de la loge présidentielle où se trouvait Waldemar et Franck Kita, le propriétaire et son fils directeur général, entraînant une intervention des forces de l'ordre samedi au Stade de la Beaujoire, a constaté l'AFP. A quelques minutes de la fin du match contre Toulouse (1-1), des supporteurs ont contourné le dispositif de sécurité et tenté de s'approcher des dirigeants du club.

Immédiatement, des policiers ont mis le président et sa famille en sécurité. Des CRS sont également intervenus en tribunes pour repousser, à coups de matraques, quelques dizaines d'individus cachés sous leurs capuches, alors que des spectateurs paisibles quittaient leurs sièges pour se mettre à l'abri près des barrière au bord de la pelouse.

Par ailleurs, une échauffourée entre supporters a éclaté samedi dans le centre de Lyon, avant le match Lyon-Bastia (2-1), et s'est soldée par l'interpellation d'un spectateur corse, a-t-on appris auprès de la préfecture.

(ats/afp/nxp)

Créé: 05.11.2016, 22h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.